dîner comment réussir un dîner en toute détente?
Lifestyle Gastronomie

Comment réussir un dîner en toute détente?

04.02.2022
par Akvile Arlauskaite

Organiser un dîner ne doit pas nécessairement être une source de stress. Nous vous proposons quelques conseils qui vous faciliteront grandement la tâche et vous garantiront une soirée détendue.

Planifier, planifier et planifier

L’essentiel pour une soirée culinaire réussie est une organisation bien pensée. Il vaut la peine de réfléchir quelques jours à l’avance à la forme du menu. Combien de plats faut-il prévoir? Qu’est-ce qui peut être cuisiné à l’avance et qu’est-ce qui doit être préparé le jour même? Il est important de tenir compte des éventuelles allergies et des particularités des habitudes alimentaires des invités afin que chacun y trouve son compte. Au lieu de recettes expérimentales, il est préférable de cuisiner des plats que l’on connaît bien et qui nous réussiront à coup sûr. Parallèlement, il est conseillé de varier autant que possible les ingrédients au sein du menu et de proposer, outre des plats copieux, des mets plus légers. La simplicité est un atout: les plats qui doivent être préparés le jour du dîner ne doivent pas clouer l’hôte aux fourneaux pendant des heures. L’idéal est de préparer des plats qui n’ont qu’à être dressés, comme un soufflé, une soupe ou un chili – après tout, les hôtes doivent aussi pouvoir passer suffisamment de temps avec leurs invités.

Être sûr de ne rien oublier

Une fois que l’on a pensé au menu, il faut vérifier quels ingrédients sont déjà disponibles à la maison et lesquels doivent encore être achetés. Dans l’idéal, ce dernier point devrait être réglé quelques jours avant le dîner – une liste de courses détaillée permet de ne rien oublier. Il est possible de se faire livrer les aliments à domicile, ce qui réduit un peu le stress des préparatifs. Il est également important de s’assurer qu’il y a suffisamment de vaisselle et de couverts pour les invités et que rien ne manque pour la décoration de la table. Par ailleurs, dresser la table la veille fait aussi gagner du temps le jour-j. 

L’astuce: le meal prepping

On peut s’épargner beaucoup de stress en préparant partiellement ou entièrement le plus de plats possible la veille. Par exemple, les ingrédients de la salade peuvent être lavés et coupés, puis conservés au réfrigérateur séparément de la vinaigrette. Les légumes au four peuvent également être prédécoupés, d’autres ingrédients marinés ou panés, de sorte qu’ils puissent être directement rôtis ou mis au four le lendemain. Il existe en outre de nombreux plats qui peuvent être préparés à l’avance: des plats principaux comme le curry, le ragoût ainsi que les salades de pâtes, de riz ou de pommes de terre, aux desserts comme la mousse au chocolat, le pudding ou le tiramisu. 

Le grand jour

Pour que tout se passe bien dans la cuisine et pour qu’on n’oublie rien, un emploi du temps approximatif peut s’avérer d’une grande aide le jour du dîner. Par ailleurs, pour ne pas avoir à se soucier de plusieurs casseroles, on peut essayer des plats dont la préparation n’en nécessite qu’une. Il est aussi préférable de régler une minuterie, ainsi rien ne brûlera. Si le temps est compté, les invités peuvent participer à la préparation du menu. Cela permet non seulement d’économiser des efforts, mais aussi de s’amuser.

Entre-temps, des petits apéritifs comme du fromage, des crackers, du pain et des dips éveillent l’appétit des invités et permettent de gagner du temps pour les derniers préparatifs. C’est encore mieux si ces aliments peuvent ensuite être combinés avec l’entrée et le plat principal, par exemple de la feta ou des olives avec de la salade. Le menu devient ainsi encore plus varié. Un autre point important: prévoir suffisamment de boissons. Pour le vin, la règle est celle du «plus, c’est mieux». Ainsi, si l’on veut être sûr des quantités, il faut compter environ une bouteille par invité.

Les restes du dîner: les ingrédients de base pour un autre dîner 

Il est certain qu’il restera quelques restes de nourriture après le dîner. Ceux-ci peuvent être transformés en plats raffinés le lendemain. Par exemple, les restes de riz peuvent servir de base à une salade colorée et rafraîchissante en combinaison avec des légumes frais. Un conseil précieux: documenter les recettes qui ont été particulièrement appréciées par les invités, ainsi que d’autres inspirations tirées de livres de cuisine, de magazines alimentaires ou d’Internet, afin de pouvoir les reproduire lors de la prochaine fête.

Velouté aux petits pois

Ingrédients pour 6 personnes:

750 g de petits pois

250 g de pommes de terre à chair farineuse

2 oignons

1 gousse d’ail

1 l de bouillon de légumes

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 pincée de noix de muscade

jus d’un demi-citron

6 cs de crème fraîche

Croûtons ou petits pois au four

sel et poivre

Préparation:

Hacher finement les oignons et la gousse d’ail, couper les pommes de terre en dés et les faire suer avec l’huile dans une grande casserole.

Ajouter le bouillon de légumes et les petits pois et porter à ébullition. Assaisonner de sel et de poivre et laisser mijoter à feu moyen pendant un quart d’heure.

Réduire en purée à l’aide d’un mixer et filtrer.

Porter de nouveau la soupe à ébullition, ajouter du sel, du poivre, de la noix de muscade et du jus de citron. Incorporer 3 cuillères à soupe de crème fraîche.

Au moment de servir, garnir de crème fraîche et de croûtons ou de petits pois au four.

Ragoût de lentilles au curry

Ingrédients pour 6 personnes:

1 kg de patates douces

3 gros oignons

300 g de lentilles rouges

5 cs de pâte de curry, jaune ou rouge

750 ml de lait de coco

600 ml d’eau

3 cs d’huile d’olive

1 bouquet de coriandre fraîche

1 citron vert

sel et poivre

Préparation:

Couper les patates douces en dés, hacher les oignons et les faire revenir quelques minutes dans l’huile dans une grande casserole à feu doux.

Ajouter les lentilles et la pâte de curry, faire revenir quelques minutes. 

Verser le lait de coco et l’eau sur le tout et porter à ébullition. Réduire ensuite le feu et laisser mijoter un quart d’heure.

Saler et poivrer à volonté.

Servir seul, avec du riz au jasmin, du pain ou des naans. Garnir de coriandre et d’un quartier de citron.

Envie d’une soirée raclette? Voici comment l’organiser. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT