Content Marketing

SEO: Êtes-vous assez visible en ligne?

07.04.2021
par Andrea Tarantini

On ne répètera jamais assez à quel point il est important pour une entreprise d’assurer sa visibilité en ligne. Cela passe bien sûr par un site internet bien pensé et bien réalisé. Mais, plus important encore, un site bien référencé. 

A quoi sert le mieux conçu et le plus abouti des sites Internet, parfaite vitrine de votre Business, s’il n’apparaît qu’à la quatrième, cinquième ou sixième page lors d’une recherche en ligne? Réponse simple: à rien, parce que personne ne tombera dessus au hasard de mots-clés ou au détour d’un clic.

SEO, une nécessité

En cela, le SEO (Search Engine Optimization), ou référencement organique, est une nécessité. «Une bonne visibilité sur Google compte. Parce qu’on sait que 90% des internautes qui recherchent un produit ou un service s’arrêtent à la première page SERP [page des résultats, NDLR]», explique Stéphane Collard, teamleader SEO chez Eteamsys.

Dean Mitchell, CTO de la même agence, complète: «on considère que le référencement d’une page est bon quand celle-ci fait partie des trois premiers résultats. Et mieux vaut faire partie des trois premiers de la deuxième page plutôt qu’être en bas de la première.»

Algorithmes Google

Le référencement organique (SEO) regroupe de nombreuses techniques pour vous rendre «Googlefriendly» et plaire aux algorithmes Google. «Ils ont été créés pour trier les réponses et proposer les plus pertinentes aux internautes», décrypte le spécialiste SEO. «Un bon référencement repose sur le code de votre site web et sur l’optimisation de son contenu, des mots-clés aux titres, en passant par le contenu multimédia. La notoriété est aussi importante et se mesure par la manière dont des sites extérieurs parlent de votre site internet. Dernier point, l’expérience utilisateur que Google analyse par la vitesse de téléchargement, l’adaptation aux recherches mobiles ou encore par le taux de retour.»

Le SEO est une stratégie sur le long terme, contrairement aux annonces sponsorisées, qui permettent d’acquérir des clics sur un court laps de temps. – Dean Mitchell, CTO, Eteamsys

en ligne

Les algorithmes partant en effet du principe que, si l’utilisateur doit recommencer sa recherche, les résultats consultés n’étaient pas suffisamment pertinents.

Organique vs. Advertising

Mais attention à ne pas confondre les résultats dits «organique » et les résultats publicitaires, issus du SEA (Search engine advertising). Dean Mitchell explique:
«le SEO est une stratégie sur le long terme, contrairement aux annonces sponsorisées, qui permettent d’acquérir des clics sur un court laps de temps. Les résultats et le retour sur investissement du SEO mettent plus de temps pour arriver. Mais ils seront aussi beaucoup plus durables.» Si vous misez davantage sur du long terme, voici quelques bonnes pratiques pour commencer.

Quelles étapes?

«La première chose à faire pour augmenter votre visibilité en ligne est de créer une fiche sur Google My business», conseille Stéphane Collard. « Vous pouvez y renseigner votre nom, votre activité, vos coordonnées, y ajouter votre logo ou des photos. La deuxième étape passe évidemment par le choix des bons mots-clés.» L’algorithme se base sur les recherches des internautes. Autant en tenir compte dès la création du contenu. Vous pouvez par exemple écrire des pages FAQ (Frequently asked questions), qui reprennent les questions telles que se les posent vos lecteurs, pour drainer les recherches de type «longue traîne». Vous pouvez également organiser et découper votre contenu grâce à des titres et sous-titres. L’écriture doit être à son tour optimisée: claire, lisible, évitant les phrases à rallonge et les tournures passives. Le maillage interne (c’est-à-dire les passerelles que vous créez entre les différentes pages en ligne) améliorera également le SEO.

«Un dernier point important, c’est l’acquisition de liens», termine Dean Mitchell. «L’algorithme part du principe qu’une page de qualité est davantage citée qu’une page sans intérêt.» Mais gare au piège! «Tous les liens ne se valent pas. Et, surtout, si Google détecte l’arrivée massive d’une même référence en un court laps de temps. Il considère que c’est du spam et pénalise ensuite le site.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT