Gastronomie Suisse

La Suisse, petit paradis du vin

03.07.2021
par Andrea Tarantini

On retrouve tout le charme et la diversité des régions dans les vins de Suisse, destination oenotouristique de rêve. 

Que l’on y soit de passage ou résident de longue date, la Suisse sied à merveille aux amateurs de vins. En trésors nationaux chéris et bien gardés, les rouges et blancs helvétiques sont majoritairement consommés par les Suisses eux-mêmes: en effet, l’exportation de la production locale ne s’élève pas au-delà de 1%. Toutefois, cela n’empêche pas les vins suisses de se distinguer, lors des différents concours internationaux! D’ailleurs, le tourisme viticole jouit d’une formidable croissance en Suisse, petit pays aux 252 cépages qui témoignent d’une riche et profonde culture oenologique. 

L’oenotourisme, un loisir divin 

Par une après-midi d’été, confortablement installé au coeur d’une cave fraîche, admirer la robe, humer le bouquet et savourer les arômes fruités, épicés ou encore boisés de délicieux vins régionaux. Sur la table, une planche garnie de succulents fromages et charcuterie du terroir vient complimenter les vins. Au plaisir gourmand s’ajoutent les anecdotes passionnantes du vigneron chaleureux et accueillant… Que demander de plus? En effet, la dégustation de vins se fait grande vedette de l’oenotourisme, tendance branchée à l’heure de l’écotourisme. Cela dit, le panel d’activités proposées s’étend bien au-delà de la seule dégustation: promenade viticole, découverte des métiers du vin et de la vigne, visite de musées ou encore apprentissage de l’oenologie, il y en a pour tous les âges et tous les goûts! En Suisse, l’offre oenotouristique ne cesse de croître: de par ses 15 000 hectares de vignes, le territoire helvétique se révèle particulièrement fertile au développement de ce loisir et ses multiples facettes. Ainsi, exaltés par une concurrence saine, les différents acteurs du secteur redoublent de créativité et visent l’excellence, afin de proposer une expérience oenologique mémorable aux visiteurs. 

Quel canton offre le meilleur vin? 

Le Valaisan répondra «C’est le mien!». Avec plus de 5000 hectares de vignobles, le canton du Valais fournit à lui seul un tiers de la production de vins suisses. À déguster lors d’une «Rando-Apéro» ou d’un parcours sensoriel dans les vignes (entre autres et nombreuses expériences oenologiques de la région), les cépages rouges et surtout blancs du Valais sont emblématiques de la Suisse. L’éminent Fendant, la grandiose Petite Arvine et les trésors AOC Valais font la fierté bien assumée du patrimoine valaisan! Mais si ce canton peut se vanter d’abriter le plus haut vignoble de la Confédération (village de Visperterminen à 1150 m.), le canton de Vaud est quant à lui l’écrin du seul vignoble de Suisse inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Avec son titre de prestige ainsi que la beauté inégalée de ses vignes surplombant le lac, le vignoble du Lavaux, son Chasselas et ses vignerons n’ont pas à rougir: il s’agit sans aucun doute d’une halte oenotouristique incontournable en Suisse. Grâce à l’Association Vaud Oenotourisme, les fameux cépages vaudois (tels que le Pinot Noir ou encore le Cabernet Sauvignon) sont à l’honneur, ainsi que les activités autour de l’ensemble des vins vaudois. Quant à Genève, il s’agit de la troisième région viticole de Suisse avec 1’410 hectares de vignes. Le canton défend son Gamaret – l’une de ses spécialités locales et notoires, entre autres vins rouges de caractère – et propose des visites élégantes dans ses caves et domaines viticoles. Finalement, la région des Trois- Lacs, le vignoble tessinois ainsi que le vignoble alémanique complètent la liste des six régions viticoles de Suisse, et présentent également leur lot respectif de merveilles oenologiques à découvrir. Mais alors, où trouve-t-on le meilleur vin de Suisse? Pour y répondre avec objectivité, une virée aux quatre coins de la Confédération s’impose cet été. 

Activités d’été: ne plus chercher en vain 

La saison estivale est synonyme d’aventures et de nouvelles rencontres. Pour un instant unique et chargé de romance, pourquoi ne pas emmener son soupirant ou sa prétendante en escapade vigneronne, dans l’une des six régions viticoles de Suisse? La plateforme MySwitzerland propose des itinéraires oenologiques et délicieusement variés, avec dégustations de vins et produits locaux, visites chez le viticulteur ou promenades guidées, au travers des vignes baignées de soleil. Lors de l’excursion, rien ne vaut une parfaite maîtrise du jargon oenologique pour éblouir l’être convoité. Attention donc à ne pas confondre les termes «vinicole» et «viticole», l’un se rapportant à la production du vin et l’autre à la culture des vignes! Toutefois, pendant la dégustation, la sobriété du commentaire est de mise: les non avertis ne devraient pas s’aventurer au-delà d’une description simple des arômes… Finalement, que l’on soit en charmante compagnie, en famille ou entre amis, n’oublions pas que le vin se déguste avant tout avec modération. 

Texte Natacha Mbangila 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT