caran d'ache farbstifte
Caran d’Ache, Nicolas Blandin
Interview Suisse Innovation

Carole Hubscher : Plus d’un siècle de créativité et d’excellence suisses

26.06.2024
par Léa Stocky

Fondée en 1915 à Genève et aujourd’hui présente dans 90 pays, Caran d’Ache est devenue au fil du temps une entreprise suisse emblématique, véritable ambassadrice de l’excellence du « Swiss Made ». Reconnue pour ses produits de haute qualité, la marque a toujours réussi à utiliser son héritage comme moteur d’innovations, lui permettant ainsi de continuer à répondre aux besoins de son temps. Fleuron de la tradition manufacturière suisse, la Maison développe et fabrique tous ses produits au sein de ses ateliers à Genève. Carole Hubscher, Présidente de Caran d’Ache, incarne la quatrième génération à la tête de l’entreprise. Cette maman de trois enfants nous explique dans cette interview le succès et la longévité de cette love brand.

Carole Hubscher

Carole Hubscher
Présidente de Caran d’Ache

Carole Hubscher, pouvez-vous nous parler de l’histoire et de l’héritage de Caran d’Ache ?

Caran d’Ache a été fondé en 1915 à Genève sous le nom La Fabrique genevoise de Crayons. En 1924, l’entreprise est reprise par un entrepreneur suisse nommé Arnold Schweitzer qui l’a renommé Caran d’Ache, pensant que ce nom serait plus exportable. Notre famille est entrée dans le capital dans les années 1930. Les produit Carand’Ache se déploient dans trois univers principaux. Le premier est lié à l’univers des Beaux-Arts et comprend les crayons de couleur, les pastels, les gouaches, l’acrylique ou encore les feutres. Dans les années 1950, cette branche s’est développée avec une gamme d’écriture du quotidien et une d’haute écriture. Nous fabriquons tous nos produits à Genève grâce à plus de 300 personnes qui représentent plus de 90 métiers différents. Nous sommes la seule manufacture au monde à regrouper tous ces savoir-faire sous le même toit. Nous travaillons aussi avec nos fournisseurs, dont 80 % se situent en Suisse ou en Europe.

Comment Caran d’Ache allie-t-elle tradition et innovation dans ses produits ?

Tradition et innovation font partie de notre ADN. Nous n’avons jamais délocalisé la production, preuve de notre ancrage local. Toutefois, une marque ne doit jamais rester sur ses acquis. Si nous possédons de nombreuses pièces iconiques dans nos collections, nous nous efforçons de les faire vivre et de rester à l’écoute des tendances afin de surprendre en permanence nos clients. Nos nouveaux produits doivent toujours répondre à une de nos valeurs : l’excellence du « Swiss made », la responsabilité, la créativité, l’innovation et la passion.

Comment Caran d’Ache s’engage-t-elle en matière de durabilité et de responsabilité environnementale ?

Dans notre première usine au centre de Genève, nous avions déjà mis en place un système pour réutiliser nos déchets. Nous avons aujourd’hui des panneaux solaires sur nos toitures et nous essayons d’acheter nos matériaux auprès de fournisseurs locaux. Depuis quelques années, nous sommes un membre actif de l’initiative des Nations unies UN Global Impact et nous éditons chaque année un rapport sur nos performances. Nous construisons également une nouvelle usine pour 2027 qui va nous permettre d’être plus performant au niveau énergétique et d’avoir une automatisation totale de nos stocks. Concernant nos produits, ils sont réparables, rechargeables et s’achètent aussi à l’unité.

Au niveau social, nous travaillons avec des EPI. Il y a plus de 15 ans, nous étions la première entreprise à accueillir une équipe composée de personnes en situation de handicap.

Quelles sont les gammes de produits les plus populaires ou les plus emblématiques de Caran d’Ache ?

Dans la couleur, les crayons Prismalo sont ceux que l’on retrouve le plus souvent dans les salles de classe. On pense aussi au fameux stylo 849 que nous faisons revivre chaque année grâce à des collections. Pour la haute écriture qui est liée aux métiers d’art tels que guillochage, le polissage ou le laquage que l’on retrouve dans les gammes Ecridor, Léman ou Varius, entres autres.

Comment Caran d’Ache valorise-t-elle l’aspect artistique et créatif de l’écriture à travers ses produits et ses initiatives ?

Nous avons la chance d’avoir un réseau très large composé de nombreux artistes qui nous nourrissent et nous apportent beaucoup en termes de créativité. De très grands artistes ont utilisé nos produits, tels que Joan Miró, Pablo Picasso ou encore Karl Lagerfeld. Aujourd’hui, de jeunes talents nous montrent d’autres manières de s’en servir. De plus, nous proposons aux enseignants des ateliers pédagogiques afin de leur permettre de développer leur créativité, et à travers elle, celle des enfants.

Nous avons la chance d’avoir un réseau très large composé de nombreux artistes qui nous nourrissent et nous apportent beaucoup en termes de créativité.

Comment une marque telle que Caran d’Ache fait-elle pour maintenir son excellence ?

Dans n’importe quelle entreprise, il est important de se poser les bonnes questions. Nous avons deux départements Recherche & Développement, l’un pour la couleur et l’autre pour l’écriture. Dans le département couleur, des chimistes travaillent sur des nouvelles recettes, en lien avec notre communauté d’artistes. Pour l’écriture, nous travaillons avec des designers et des personnes spécialisées dans certains secteurs des métiers d’art.

Pouvez-vous nous parler des projets ou des innovations récentes de Caran d’Ache qui ont suscité l’intérêt des consommateurs et des amateurs d’art ?

Nous proposons de nouvelles initiatives comme des cours en ligne tels que Creative Class, une plateforme qui propose des cours créatifs en ligne pour notre communauté. Cette initiative nous permet d’aller au bout de la démarche en expliquant comment utiliser nos produits. Dans cette période où l’on a envie de se détoxifier du digital, une séance de dessin procure énormément de bien-être. Nous possédons également un espace créatif – un lieu d’échanges et d’expérience – à Lausanne, Plateforme 10, qui nous permet de travailler avec de jeunes talents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT