Business

Chocolat vs. fromage: lequel est le symbole suisse par excellence?

24.06.2021
par Andrea Tarantini

Le débat salé-sucré fait rage. Qui remportera la bataille?

Les cacaophiles sont formels: «Les Suisses sont les plus grands consommateurs et producteurs de chocolat au monde. Le symbole helvétique numéro un, c’est le chocolat!». Les amateurs de fromage objectent: «Ça va l’chalet?! Le Gruyère AOP est un trésor national, adoré à l’international. Le fromage c’est la Suisse et vice versa!». De toute évidence, un tour d’horizon s’impose. 

L’incontournable chocolat suisse 

Pêché mignon et noble distributeur d’endorphines, le chocolat est un produit chéri du grand nombre, surtout lorsqu’il est suisse. Selon les statistiques fournies par Chocosuisse, en 2020, le chocolat local s’est exporté à hauteur de 147’000 tonnes. Les Helvètes, eux, en ont consommé 9.9 kg par habitant en moyenne cette année-là, soit le record européen. Madeleine de Proust et allié réconfortant, le chocolat suisse occupe une place privilégiée dans les coeurs: au goûter, l’illustre branche Cailler régale les petits et grands gourmands depuis deux siècles déjà. Fier ambassadeur suisse, le Mont Cervin doit ses voyages, ses apparitions cinématographiques et télévisées au fameux Toblerone. Quant au puissant chocolat Ovomaltine, «c’est de la dynamite!». Et les festivités: sont-elles officielles sans chocolat Lindt? Bercé par les inventions révolutionnaires de ses pères Henri Nestlé ou François-Louis Cailler, le chocolat serait-il le symbole de la Suisse par excellence? 

L’irrésistible fromage suisse 

«Extra-dure», «dure» ou encore «molle», la pâte de fromage helvétique enthousiasme les palais depuis des siècles. En effet, qui peut résister face au divin fromage suisse? Héritage romain, le caseus helveticus – «fromage helvétique», de son nom latin – a conquis le coeur et l’assiette des Suisses dès l’an 1115! Une longue histoire d’amour qui rime avec tradition et savoir-faire. De la succulente Tomme vaudoise à l’Appenzeller délicieusement corsé, de la majestueuse Ricotta tessinoise à l’éminent Emmental bernois, les fromages de Suisse portent les couleurs, les valeurs et l’histoire de la Confédération. Répliquées mais jamais égalées, raclette et fondue suisses se partagent la renommée mondiale, moitié-moitié. Qui consolera l’intolérant au lactose, interdit d’alléchantes rosettes de Tête de Moine? Funeste châtiment que celui de la privation de fromage suisse! 

Match nul 

L’un se voit parfois voler la vedette par le chocolat belge, l’autre est en concurrence avec les fromages français. Pourquoi se cantonner à deux mets alors que la Suisse défend une multitude de produits du terroir? Place à la dégustation! Le concours «Trophée des Alpages» invite les gourmands à collectionner des autocollants, après un repas dans les buvettes et restaurants partenaires de la Région du Midi. À l’issue du tirage au sort, les lots attractifs feront le bonheur des chanceux. Mais au terme du repas, que choisir: chocolat ou plateau de fromages? 

Texte Natacha Mbangila 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT