Hiver Lifestyle Santé

Démarrer l’hiver en bonne santé

07.10.2018
par SMA

La chaleur estivale a laissé la place à la fraîcheur automnale et l’hiver sera bientôt là. Le moment est donc propice aux conseils pour démarrer la saison froide en bonne santé. 

Les journées de canicule sont derrière nous et nous constatons que les journées raccourcissent et la température baisse. Mais sommes-nous ainsi bien préparés à l’hiver? En effet, nous associons les jours d’hiver froids et sombres à la fatigue, aux refroidissements, au manque d’énergie ou à la dépression hivernale, sans oublier la grippe.

Epidémies de grippe

Certes, l’intensité et la durée de la grippe ainsi que les types de virus changent d’année en année. Cependant, depuis 1988, année où l’on a commencé à mesurer ces données en Suisse, chaque hiver a été marqué par une épidémie de grippe. Il est d’ailleurs surprenant de constater que l’on ne dispose que de peu de connaissances sur la manière dont la grippe se propage.

Les virus de la grippe survivent mieux sur les surfaces froides que dans un environnement chaud. Mais la question de savoir si ce sont effectivement les températures hivernales qui provoquent l’épidémie de grippe reste sujette à controverse. Il est plus probable que la promiscuité est l’élément clé pour la propagation de la grippe. Un groupe de chercheurs de l’Université de Bâle, de l’Hôpital universitaire de Bâle et de l’EPF Zurich a analysé la propagation de la grippe dans la ville de Bâle.

Ils ont démontré que les personnes qui vivent dans des quartiers à forte densité humaine, qui évoluent dans un ménage de plus de trois personnes ou qui utilisent régulièrement les transports publics sont plus souvent touchées par la grippe. Il s’agit de circonstances de vie que chacun de nous rencontre.

Comment se protéger contre la grippe?

La vaccination contre la grippe nous protège – nous et les personnes à risque de notre entourage, comme les personnes âgées ou les malades chroniques – contre la grippe, et donc contre une propagation du virus. Nous disposons cependant encore de toute une série d’autres mesures gratuites et accessibles.

Il est prouvé que l’activité physique se répercute positivement sur la qualité de vie et le bien-être psychique. Elle influence positivement l’humeur. Le mouvement a un effet antidépresseur et renforce le système immunitaire.
En particulier, le sport d’endurance active le système immunitaire. L’activité physique régulière réduit par ailleurs le risque d’être touché par des maux et maladies répandus tels que l’obésité, l’hypertension artérielle, les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2, l’ostéoporose et le cancer de l’intestin et du sein.

L’activité physique régulière réduit le risque d’être touché par des maux et maladies répandus tels que l’obésité, le diabète, le cancer de l’intestin et du sein. – Corina Wirth, directrice, Santé publique Suisse

Bouger malin

Le sport vous ennuie-t-il ou n’avez-vous tout simplement pas le temps d’en pratiquer? Sortez du bus un arrêt plus tôt, utilisez l’escalier plutôt que l’ascenseur, allez faire vos achats à pied. Les activités en plein air renforcent notre immunité: les changements de température réguliers font que le corps s’adapte mieux et plus rapidement aux variations de température, ce qui permet de prévenir les infections.

Prendre l’air

En vous rendant régulièrement à l’air libre, vous prévenez aussi une carence en vitamine D. La vitamine D assure notre santé osseuse. De plus, on pense que la vitamine D protège contre les maladies cardio-vasculaires, le cancer et les infections. Cette vitamine est essentiellement produite par la peau humaine lorsque celle-ci est exposée au soleil. En été, une grande majorité de la population suisse dispose d’un apport suffisant en vitamine D. En revanche, en hiver, plus de 60% de la population présente une carence en vitamine D. Le soleil automnal fournit une opportunité de faire le plein de vitamine D.

Bien manger

Pour finir, une alimentation équilibrée contribue aussi à bien passer l’hiver. Avec la formule «cinq par jour», c’est-à-dire en mangeant cinq portions de fruits et légumes par jour, vous fournissez les principaux nutriments à votre corps. Mais n’oubliez pas de cultiver le plaisir! Les fruits peuvent être transformés en smoothies et les soupes agrémentées d’épices surprenantes. Savourer un repas avec de bons amis est toujours mieux que d’engloutir hâtivement un sandwich en route ou de manger seul devant la télévision.

Vous voyez, pour démarrer l’hiver en bonne santé, nous ne devons pas obligatoirement faire du sport de pointe ou manger des épinards. Un comportement sain peut tout à fait être associé au plaisir. Chercher des châtaignes avec les enfants dans la forêt en fait autant partie qu’une promenade au clair de lune à travers un paysage enneigé. Avez-vous déjà construit un iglou? Ou cuit des pommes sur le feu par une belle journée de novembre? Etes-vous prêt à passer des journées d’automne et d’hiver romantiques, amusantes, intéressantes et aventureuses?

Texte Corina Wirth

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT