apprentissage
Istock/1204089458/andresr
Formation Jeunesse

Le marché des places d’apprentissage est stable

26.09.2022
par Andrea Tarantini

Comme le rapporte le Baromètre des transitions 2022, en mars/avril 2022, près de 87 000 jeunes (14-16 ans) se trouvaient en période de transition et devaient effectuer un choix pour leur formation. Dans cette situation, nombreux sont ceux qui se dirigent vers une formation professionnelle initiale. Mais est-il facile de trouver une place d’apprentissage ? Comment se porte le marché des places d’apprentissage en Suisse ? Que pensent les jeunes de la formation professionnelle initiale ?

Orientée vers le marché du travail, la formation professionnelle initiale permet aux jeunes qui ont terminé leur scolarité obligatoire d’entrer dans le monde du travail. Elle permet également de former les professionnels qui assureront la relève au sein des entreprises.

En Suisse, près de deux tiers des jeunes en période de transition se dirigent vers une formation professionnelle initiale. Parmi les quelque 245 métiers proposés, ils choisissent l’apprentissage qui leur plaît le plus et qui leur permettra de développer des compétences professionnelles de base.

Comme le soulignent les informations transmises par le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) dans «La formation professionnelle en Suisse. Faits et chiffres 2022», en Suisse, «l’État veille à la mise en place de conditions-cadres optimales pour les entreprises, promeut l’offre de places d’apprentissage et aide les jeunes dans le choix de leur future profession».

Malgré la crise sanitaire du coronavirus, en 2020, le marché des places d’apprentissage se montrait capable de résister aux défis auxquels il était soumis.

Impacté par plusieurs facteurs, comme les tendances structurelles, les variations économiques et la capacité de formation des entreprises, le marché suisse des places d’apprentissage subit des changements d’année en année.

Malgré la crise sanitaire du coronavirus, en 2020, le marché des places d’apprentissage se montrait capable de résister aux défis auxquels il était soumis. Les entreprises se rendaient compte que pour pouvoir disposer à l’avenir de professionnels, ils devaient les former au mieux et au plus vite. Ainsi, une grande partie des entreprises activesen Suisse (80%) n’a pas rencontré de problèmes dans le cadre du recrutement de nouveaux apprentis pendant la crise du coronavirus. En ce qui concerne les jeunes, ils ont dû modifier quelque peu leurs projets de formation (16% d’entre eux), mais ils restaient tout de même intéressés par les opportunités d’apprentissage.

En 2022, environ 77 000 places d’apprentissage sont proposées aux jeunes en Suisse. Ainsi, avec près de 49 000 places attribuées en mars/avril 2022, le marché des places d’apprentissage semble rester globalement stable. Ce chiffre est très proche de celui de 2021. De nombreuses entreprises offrent en effet cette année le même nombre de places d’apprentissage que l’année dernière. Le baromètre des transitions 2022 souligne par ailleurs que 12% des entreprises proposent même plus de places cette année, contre 10% qui en offrent moins.

Le marché des places d’apprentissage se porte donc bien en 2022. Mais comment se portent les jeunes? Il semblerait que 54% des jeunes en période de transition soient confiants par rapport à leur avenir!

Texte Andrea Tarantini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT