nahaufnahme des abstrakten profils  digitaler wirkung im konzept  künstlichen intelligenz
iStockPhoto/koyu
Articles sponsorisés Technologie

L’intelligence artificielle au premier plan

08.04.2024
par Océane Ilunga

De la personnalisation des expériences client à l’automatisation des processus métier, l’Intelligence Artificielle (IA) générative est devenue un pilier incontournable de la stratégie commerciale moderne. Avec l’essor des mégadonnées et des avancées technologiques rapides, les entreprises sont de plus en plus incitéesà explorer et à intégrer l’IA dans leurs opérations pour rester compétitives sur le marché mondial.

Yan Borboën,Leader Digital Assurance et responsable de Trust in IA, PwC Suisse

Yan Borboën
Leader Digital Assurance et responsable de Trust in IA, PwC Suisse

Morgan Badoud,Senior manager, PwC Suisse

Morgan Badoud
Senior manager, PwC Suisse

Parmi ces entreprises pionnières, PwC Suisse se distingue par son leadership et son engagement envers l’innovation et la confiance numérique. Avec une équipe diversifiée et une présence mondiale étendue, PwC explore les frontières de l’IA depuis de nombreuses années, mettant en œuvre des initiatives novatrices pour répondre aux défis de notre époque. Cet article se penche sur l’importance grandissante de l’IA dans le monde des entreprises, en mettant en avant à la fois les opportunités qu’elle offre et les défis qu’elle pose.

Adoption de l’IA par les entreprises

Les organisations se tournent de plus en plus vers l’IA pour optimiser leurs opérations, innover leurs produits et services, ainsi que pour améliorer l’efficacité de leurs processus métier. Cette tendance est motivée par la recherche constante de gains d’efficacité opérationnelle, d’une plus grande compétitivité sur le marché et d’une meilleure capacité à répondre aux besoins changeants des clients. Des entreprises leaders telles que PwC Suisse ont établi des centres d’excellence dédiés à l’IA. « PwC est un cabinet d’audit et de consulting qui a consacré des années à explorer l’intelligence artificielle, intensifiant ses efforts depuis la sortie de ChatGPT. En Suisse, nous avons établi un centre d’excellence regroupant diverses expertises, des Data Scientists aux experts légaux, pour aborder les défis de l’IA », explique Yan Borboën, responsable de Trust in IA chez PwC Suisse aux côtés de Morgan Badoud, Senior manager chez PwC Suisse. « Des spécialistes comme Morgan et moi nous concentrons sur la confiance numérique liée à l’intelligence artificielle, offrant ainsi une assurance aux entreprises quant à une utilisation responsable de l’IA », continue Yan Borboën. PwC investit également massivement dans des initiatives telles que ChatPwC, un projet interne basé sur l’IA générative, permettant à ses employés d’explorer et de comprendre les possibilités offertes par cette technologie. Ces investissements technologiques nécessitent également d’encadrer adéquatement l’utilisation de ces outils. A cet effet, PwC a sensibilisé et formé ses employés sur l’utilisation d’outils liés à l’IA générative. Ces efforts montrent que l’IA est devenue un pilier central dans la stratégie de croissance et d’innovation des entreprises modernes.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’IA générative, il est important que les sociétés mettent en place un cadre de gouvernance et un processus central d’identification et d’évaluation des projets pilotes utilisant l’IA. Les projets pilotes fournissent une preuve de concept significative pour l’IA générative. Dans ces projets, les entreprises doivent examiner l’impact sur l’efficacité, le retour sur investissement, mais aussi sur les aspects légaux et éthique.

Défis et obstacles de l’IA

L’adoption de l’intelligence artificielle par les entreprises ne se fait pas sans défis significatifs. En Suisse, certains obstacles entravent la pleine exploitation du potentiel de l’IA, notamment le retard dans l’adoption des technologies cloud et le besoin urgent d’une gouvernance des données plus robuste. Ces défis sont exacerbés par la complexité des risques associés à l’utilisation de l’IA, tels que les biais algorithmiques et les enjeux de conformité réglementaire. « Tout d’abord, il est essentiel de définir les objectifs des entreprises en établissant un cadre de gouvernance pour l’intelligence artificielle. Ensuite, il est crucial de former les employés à l’utilisation de l’IA et de recruter de nouveaux talents, qu’il s’agisse de Data Scientists ou de spécialistes en IA. », exhorte Morgan Badoud. De plus, la nécessité de trouver un équilibre entre l’utilisation de l’IA et les compétences humaines fondamentales représente un défi constant pour les entreprises. Mais, « il ne faut pas simplement rajouter une casquette à un collaborateur et lui dire qu’il est également responsable de l’IA en plus des autres tâches de son cahier des charges. L’évolution rapide de cette technologie et son impact multidimensionnel exigent un engagement dédié », rappelle Morgan Badoud. Parmi les autres défis rencontrés par les entreprises, figurent le manque de compétences spécialisées ainsi que les questions de confidentialité et de sécurité des données.

L’avenir de l’IA et de la confiance numérique

L’intelligence artificielle représente un champ d’opportunités prometteuses pour les entreprises, ouvrant la voie à une amélioration significative de l’expérience client, à une personnalisation accrue des produits et services, ainsi qu’à une prise de décision plus éclairée. Ces avantages tangibles sont complétés par des perspectives fascinantes dans le monde des affaires, notamment avec l’émergence de tendances telles que l’IA générative et l’IA éthique. Ces développements promettent de transformer fondamentalement la manière dont les entreprises opèrent et interagissent avec leurs clients, ouvrant de nouvelles voies vers l’innovation et la croissance. Dans un paysage en évolution rapide, il est essentiel pour les entreprises de développer une stratégie d’IA solide afin de rester compétitives et pertinentes. Alors que la législation, comme l’EU AI Act, va façonner le cadre réglementaire entourant l’IA, les entreprises doivent également rester attentives aux implications de l’IA sur l’emploi et à l’importance de la confiance numérique dans la société. Dans ce contexte, le rôle de PwC dans la promotion de la confiance numérique dans l’utilisation responsable de l’IA prend une importance capitale.

La 27e édition de la Global CEO Survey, menée par PwC, explore le regard des dirigeants suisses et internationaux sur les transformations qui redéfinissent leurs organisations. Cette enquête témoigne de leur engagement à poursuivre une transformation continue et durable, plaçant l’action au cœur de leur stratégie. Parmi les résultats clés, 56 % des PDG suisses pensent que l’IA générative va changer de manière significative la façon dont leur entreprise crée, génère et capte de la valeur. Il est également intéressant de noter que selon les participants suisses à l’étude, l’IA générative augmentera la rentabilité, mais augmentera les ventes dans une bien moindre mesure.
Ce constat souligne l’importance croissante de l’intelligence artificielle et des technologies connexes dans la stratégie des entreprises. En bref, il appelle les entreprises à saisir les opportunités offertes par l’IA tout en relevant les risques associés et en invitant à une adaptation continue sur les tendances et développements futurs dans le monde des entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT