Lifestyle Santé

Six mythes sur le sommeil

18.11.2021
par Kevin Meier

Le sommeil est primordial pour la santé. Il n’est donc pas étonnant que d’innombrables mythes l’entourent. Nous avons demandé à Natascha Katzwinkel, coach en sommeil et bien-être, ce qui se cache derrière ces histoires.

Natascha Katzwinkel, le sommeil profond continu est-il le seul à être réparateur?

Il existe plusieurs phases de sommeil que nous devrions tous traverser pour nous sentir reposés: le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal ou de rêve. La phase de sommeil profond est très importante, même si la phase de rêve est tout particulièrement fascinante. Elle permet en effet de consolider les souvenirs agréables et d’éliminer les plus douloureux. Souvent, elle se déroule tôt le matin – c’est pourquoi si nous nous réveillons ou nous nous levons trop tôt, les émotions ne peuvent pas être traitées correctement et nous pouvons être à fleur de peau.

Est-il possible de rattraper ses heures de sommeil?

Les avis des spécialistes du sommeil divergent à ce sujet. Il est prouvé qu’une sieste de 15 à 30 minutes avant un examen par exemple permet d’obtenir de meilleurs résultats. Ces siestes sont aussi généralement très bénéfiques pour la santé. Il est bien connu que les jeunes rattrapent leur sommeil en dormant plus longtemps le week-end, ce qui peut également faire du bien aux adultes. Toutefois, une nuit de sommeil prolongée ne remplace pas un manque de sommeil chronique.

Est-il vrai que la lumière bleue des écrans empêche de s’endormir?

Pas tout à fait. Les résultats d’une étude récemment publiée ont montré que la lumière bleue n’a pas une plus mauvaise influence sur le sommeil qu’un filtre de lumière bleue. Toutefois, l’étude a aussi confirmé le fait que les personnes qui n’utilisent pas du tout leur téléphone portable avant de s’endormir dorment nettement mieux. La conclusion est la suivante: la consommation ininterrompue d’informations et d’images maintient notre cerveau plus éveillé que la lumière bleue. Mon conseil est donc d’éteindre complètement le téléphone portable au moins 30 minutes avant d’aller se coucher.

Quelle est l’influence de la pleine lune sur la qualité de notre sommeil?

C’est un sujet très passionnant. Une étude menée à Seattle montre que les participants ont mis environ 30 à 80 minutes de plus à s’endormir au cours des trois à cinq nuits précédant la pleine lune. Pour quelles raisons? Cela serait dû à l’augmentation de la lumière et à l’influence de la lune sur la gravité.

Le meilleur sommeil est celui avant minuit. Est-ce un mythe? 

Ce n’est pas tout à fait vrai. La lumière naturelle détermine notre biorythme qui lui-même détermine l’heure du coucher. En fin de compte, chaque personne sait quel est le meilleur créneau de sommeil et quel est le plus réparateur pour elle. L’important est de dormir au moins sept heures.

Le sommeil peut-il vraiment rendre plus beau?

Absolument. Qui ne s’est jamais regardé dans le miroir après une nuit blanche? Si l’on ne dort pas assez, des rides et des cernes apparaissent sur le visage car les cellules se régénèrent la nuit. C’est pourquoi le manque de sommeil entrave leur régénération et peut accélérer la formation des rides. 

Pour moi, un bon sommeil commence déjà pendant la journée. Il s’agit de faire des pauses régulières, de passer du temps dans la nature ou avec ses proches, loin de l’ordinateur et de la télévision. Il ne faut pas tout prendre personnellement, ne pas vouloir tout contrôler – y compris le sommeil – et ne pas emporter ses problèmes au lit. Une bonne nuit de sommeil viendra donc d’elle-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT