Gastronomie Santé

La santé et la joie commencent dans nos assiettes

15.12.2021
par Andrea Tarantini

Aujourd’hui, on parle souvent d’alimentation saine et équilibrée, oubliant parfois l’importance du rôle de certains aliments sur notre bien-être psychique. Puisqu’en hiver, notre corps et notre moral sont affectés par le changement de températures et le manque de lumière, il est en effet important de penser à l’alimentation comme moyen idéal pour rester en bonne santé et pour garder la bonne humeur. Par leur composition, certains aliments agissent sur notre cerveau et influencent notre état d’esprit. Mais lesquels? 

On dit souvent que l’hiver est une des périodes les plus stressantes de l’année: le manque de lumière et le froid nous rendent en effet la vie difficile. C’est pourquoi, pendant l’hiver, l’alimentation joue un rôle important dans notre bien-être physique et mental. Il semblerait en effet que certains aliments riches en fibres, acides aminés, acides gras essentiels, tryptophane, vitamines du groupe B, minéraux comme le magnésium ou le potassium, et les oligoéléments comme le sélénium nous aident à garder la pêche.

Changement de saison et d’humeur: l’importance de la vitamine D

À mesure que les jours raccourcissent et que les températures se refroidissent, certaines personnes passent plus de temps au lit, négligent leurs loisirs ou remarquent des changements dans leurs habitudes alimentaires. Ces comportements peuvent être perçus comme des réactions normales, mais ils peuvent aussi se transformer en ce qu’on appelle déprime hivernale ou SAD (Seasonal Affective Disorder). Mais à quoi sont dus ces changements d’humeurs en hiver?

Ils sont tout d’abord liés aux changements de températures qui accompagnent le changement des saisons mais aussi à la quasi-absence de rayons UVB qui permettent normalement de synthétiser la vitamine D. Une baisse de cette vitamine a un impact important sur l’humeur et la dépression. Il est donc important de s’exposer au soleil aussi souvent que possible pour stimuler la production de vitamine D et de pratiquer du sport pour stimuler les endorphines. De nombreux aliments sont également riches en vitamines D. C’est notamment le cas de l’huile de foie de morue, les poissons gras tels que le saumon, la sardine ou le maquereau ainsi que dans les jaunes d’œufs.

L’assiette du bonheur

De nombreuses études scientifiques l’ont prouvé: certains aliments rendent heureux!

C’est notamment le cas de la banane. Oui, il semblerait que pour avoir la banane, il suffit de manger de la banane. Sucrée, elle stimule en effet la production de sérotonine, l’hormone du bonheur. Par ailleurs, le potassium et le tryptophane qu’elle contient aident respectivement à baisser la pression artérielle et à améliorer la bonne humeur.

Un autre aliment qu’il faut consommer en hiver est l’avocat qui permet de lutter contre l’hypertension, le cholestérol et le diabète. Il contrôle en effet la glycémie et agit en tant qu’anti-stress mais aussi sur la libido.

Peu caloriques et digestes, mais aussi riches en vitamine B, appelée acide folique…De quoi parle-t-on? Des épinards qui sont sains et qui permettent également de garder un bon niveau de sérotonine dans notre cerveau.

Saviez-vous que le chocolat noir – et de préférence celui avec une teneur en cacao supérieure à 60% – stimule le cerveau et a un effet euphorisant? Le cacao contient en effet des neurotransmetteurs qui permettent de libérer des endorphines. Il fait donc aussi partie des aliments qu’il est important de consommer en hiver pour garder la bonne humeur.

La sardine et autres poissons gras tels que le saumon ou le maquereau sont riches en oméga 3 et en bons acides gras. Ils sont donc excellents pour fluidifier le sang, protéger les parois artérielles, réguler la tension et veiller au bon fonctionnement de notre cerveau. Leur haute teneur en oméga 3 en fait également de bons aliments agissant sur la fluidité des membranes des neurones et favorisant ainsi la diffusion des hormones du bonheur telles que la sérotonine et les endorphines, les hormones dites du plaisir.

D’autres aliments riches en protéines et qui font du bien à notre moral? C’est le cas des volailles telles que dinde, canard et poulet. Elles sont en effet riches en tryptophane, acide aminé qui favorise la sécrétion de la sérotonine et de la mélatonine, la fameuse hormone du sommeil.

Riches en acides aminés et véritablement indispensables à la fabrication de neurotransmetteurs, les protéines telles que les lentilles, les petits pois et les fèves favorisent notre bien-être physique et mental. Il ne faut donc pas hésiter à les utiliser pour préparer de bonnes soupes de légumes par exemple.

En hiver, pour ajouter des éléments croquants à nos plats ou pour les petits snacks qui font du bien, rien de mieux que les graines de tournesol et les oléagineux comme les noix et les amandes. Ces derniers sont en effet particulièrement riches en fibres, mais aussi en magnésium et acides aminés essentiels tels que la tyrosine, la leucine, la méthionine et la valine qui favorisent le bon fonctionnement du cerveau. Par ailleurs, ces aliments contiennent aussi de la vitamine B6 qui aide notre cerveau à produire de la sérotonine et à nous donner ainsi un sentiment de bien-être.

Enfin, on a une bonne nouvelle pour le bonheur des Suisses et, plus généralement, des amateurs de fromages: le parmesan et le Gruyère sont riches en tryptophane et nous font donc du bien en hiver! Mais attention: puisqu’ils sont assez gras, il faut tout de même les consommer avec modération.

Avant de faire votre liste des courses, pensez-donc à ces aliments qui favorisent non seulement votre bien-être physique mais aussi mental et vous permettront de garder la pêche pendant toute la saison hivernale!

Texte Andrea Tarantini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT