Santé

Hygiène bucco-dentaire: pourquoi s’en soucier?

21.10.2021
par SMA

On dit souvent qu’une mauvaise hygiène buccale peut affecter l’ensemble du corps. Mais pour quelles raisons? Nous vous l’expliquons!

Ces dernières années, on s’est intéressé de plus en plus aux liens possibles entre la santé bucco-dentaire et le corps. Autrefois, un médecin qui soupçonnait une maladie cardiaque chez un patient n’aurait jamais demandé l’aide d’un dentiste. Aujourd’hui, les choses sont très différentes: les maladies des gencives sont des infections des tissus qui soutiennent les dents. Elles sont principalement causées par des bactéries qui s’accumulent dans la plaque dentaire. L’organisme des personnes sujettes aux maladies des gencives est très sensible aux bactéries présentes dans la zone gingivale, ce qui provoque une inflammation. Le système immunitaire de l’organisme se défend contre les bactéries qui se propagent, affaiblissant les os et le tissu conjonctif qui maintiennent les dents en place. Ainsi, une inflammation intense des gencives affecte également la circulation sanguine, endommageant progressivement les vaisseaux sanguins du cœur et du cerveau sur une longue période. Les bactéries qui ont pénétré dans la circulation sanguine par la bouche se fixent aux plaquettes sanguines et se déplacent dans tout l’organisme. Des caillots sanguins peuvent se former et interrompre la circulation du sang vers le cœur ou le cerveau, provoquant une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Les maladies cardiaques sont la première cause de décès chez les hommes et les femmes dans le monde, selon le portail internet Dentnet.

La prévention est primordiale

Dans le monde entier, la fermeture des cabinets dentaires due à la pandémie de Covid-19 a entraîné une augmentation des problèmes dentaires. D’une part, les dommages dentaires qui n’ont pas pu être traités pendant le confinement se sont aggravés. D’autre part, certains patients ont reporté leur visite de contrôle chez le dentiste par crainte de contracter le coronavirus. C’est pourquoi, l’année passée, beaucoup de gens ont souffert davantage de caries avancées et de maladies des gencives. Dans ce cadre, la Fédération dentaire internationale (FDI) parle même d’une catastrophe dentaire mondiale. Toutefois, cette affirmation ne s’applique pas à la Suisse: «Tant au niveau mondial qu’européen, la Suisse est un cas particulier», déclare Gerhard Seeberger, président de la FDI. «La santé bucco-dentaire de la population suisse se situe à un niveau bien plus élevé que dans la plupart des pays européens – une comparaison avec les autres pays n’est pas envisageable. Cela est dû au concept de prévention appliqué depuis des décennies.» Néanmoins, il est important que les Suisses continuent à faire attention à leurs soins bucco-dentaires et ne sautent pas les contrôles dentaires. La prévention est primordiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT