Espaces extérieurs Habitat Lifestyle Printemps

Potager en pot: que planter en avril?

08.04.2020
par Andrea Tarantini

Et oui, c’est déjà le printemps! Le mois d’avril marque le début d’une période propice au jardinage. Ce n’est pas pour rien que le proverbe dit: «avril fait la fleur, mai en a l’honneur». Il est donc grand temps pour faire revivre vos espaces verts en ajoutant de nouveaux arbustes ou en plantant des nouveautés. C’est parti: on plante, sème et on soigne nos jardins. Vous n’avez pas la chance d’avoir un jardin? Pas de panique, pour ceux qui n’ont pas un grand espace vert, voici quelques idées et astuces pour faire vivre votre potager en pot. 

Les jours se rallongent et le soleil ne nous quitte pas (enfin, on l’espère)! Le temps ne nous manque pas et nous pouvons donc en profiter pour rester dehors et jardiner. D’ailleurs, le calendrier des plantations et des semis à réaliser en avril est bien fourni. Mais, comment faire lorsqu’on n’a pas vraiment de jardin et qu’on aime travailler la terre? Exploitez votre terrasse ou votre balcon. Ils vous suffiront amplement!

Attention néanmoins: «en pot», ne signifie pas forcément «en intérieur». En général, les légumes aiment le soleil et vous pouvez donc les cultiver en pot mais à l’extérieur.

Quels légumes planter?

Les légumes qui s’adaptent bien à ce type de potager sont divers. Par exemple, la laitue, le chou-fleur miniature, l’aubergine, le poivron, les tomates, les haricots nains mais encore les carottes, les radis, les oignons, l’ail et le fenouil sont tous idéaux pour ce genre de plantation.

Contrairement à ce que l’on pense, il est aussi envisageable de planter des légumes grimpants dans un pot. Quelle joie de voir pousser des haricots, des pois ou même des petits melons depuis votre fenêtre!

Vous ne savez pas quelles variétés de légumes il vous faut choisir? Nous vous conseillons d’essayer des variétés plus anciennes qui ont des couleurs étranges et qui ne se trouvent pas facilement en commerce. Elles vous étonneront par leurs saveurs et rendront votre balcon unique et coloré. Concernant les carottes, les choux-fleurs ou les melons, favorisez des variétés naines qui vous faciliteront la tâche.

Plutôt semis ou plants?

Nous le savons, voir pousser les premières petites feuilles après voir planté des semis n’a pas prix. Néanmoins, cette méthode nécessite beaucoup de temps. Vous ne pourrez pas déguster vos légumes de sitôt. Alors pourquoi ne pas choisir des plants en godets? En général, en commerce, ils coûtent plus cher que les semis, mais ils vous feront gagner en temps et en productivité, surtout lorsqu’il s’agit de plantes comme la tomate ou l’aubergine par exemple.

Qu’en est-il des contenants?

Le choix des contenants vous revient mais il dépend aussi de la place dont vous disposez. Si votre balcon n’est pas très spacieux et que vous voulez planter plusieurs légumes, optez pour une jardinière unique dans laquelle vous pourrez vous amuser à placer vos légumes harmonieusement, tout en respectant leurs besoins en termes d’espace ou profondeur du terrain. Qu’il s’agisse d’une jardinière en plastique ou en terre cuite, peu importe – ou presque: nous vous conseillons tout de même d’utiliser une jardinière ou des pots en terre cuite car le plastique n’est pas toujours écoresponsable.

Gardez à l’esprit que, si la place vous le permet, choisir plusieurs contenants séparés pourrait être plus judicieux. Tout d’abord, esthétiquement, disposer des pots de taille et formes différentes peut donner plus de vie à votre espace vert. Mais faites attention à la taille de vos pots et à leur positionnement. Les légumes comme les tomates ou les navets par exemple préfèrent des contenants profonds. En revanche, pour les radis ou les laitues, procurez-vous des pots larges et peu profonds. La disposition de vos pots est également importante. Si les tailles sont différentes, il vous faudra placer les gros contenants derrière les plus petits, afin que tous vos légumes reçoivent une bonne dose de soleil. Vous voulez que votre balcon soit uniforme et vous avez donc choisi des pots de même taille? Aucun problème: organisez simplement vos contenants en escaliers, avec l’aide d’une étagère à pots par exemple.

De plus, les pots séparés permettent d’adapter la profondeur du substrat mais également la fréquence d’arrosage et la fertilisation dont nécessite chaque légume. Les différents plants ou semis que vous choisissez n’ont en effet pas les mêmes besoins. En les répartissant en plusieurs pots, vous pourrez alors respecter tous leurs besoins, qu’il s’agisse d’un l’espace optimal, de l’arrosage ou de la fertilisation désirée.

Que vous choisissiez une jardinière unique ou plusieurs pots, veillez à ce que vos contenants aient des trous de drainage qui permettent d’évacuer l’eau. Saviez-vous que, si vous utilisez des pots en terre cuite non vernissée, il est préférable de les tremper dans de l’eau pendant au moins une nuit? Et si vous réutilisez vos pots ou jardinières, n’oubliez pas de les nettoyer avant d’y planter vos légumes.

Les légumes sont gourmands, nourrissez-les!

Le substrat dont a besoin chaque légume peut également différer. Néanmoins, pour ne pas vous compliquer la tâche, choisissez un terreau universel. Il fera bien l’affaire! Pour de meilleurs résultats, procurez-vous un terreau adapté au type de plantation prévu. Par exemple, si vous optez pour des semis, vous pouvez vous procurer un terreau de semis plutôt fin et souple. Qu’il s’agisse d’un terreau universel ou non, vous pouvez dans tous les cas ajouter un engrais organique, composé de fumier ou d’algues par exemple. Vos légumes vous en remercieront!

Même en pot, l’entretien est important

En termes d’arrosage, il faut tenir compte de l’ensoleillement de votre terrasse ou de votre balcon. Si le soleil y tape fort et si le climat est particulièrement chaud, il vous faudra protéger vos légumes en leur donnant un peu d’ombre et en prévoyant un à deux arrosages au quotidien. Si, au contraire, les pluies sont abondantes, faites attention à bien vider les soucoupes de vos contenants afin d’éviter les excès d’humidité. Vous ne voulez pas faire pourrir vos légumes n’est-ce pas?

Quant au fertilisant, autant que possible, n’utilisez que des produits naturels. Fertilisez vos légumes régulièrement mais n’exagérez pas avec les doses. De petites quantités suffisent pour obtenir une récolte satisfaisante.

Planter en pot ne signifie pas qu’on est libéré de la taille de certaines plantes. En effet, des légumes comme les tomates ou les aubergines ont besoin d’être taillées. Encore une fois, tous les légumes sont différents et, même en termes de taille, ils demandent des traitements différents. Pour les tomates, par exemple, il vous faudra laisser seulement un ou deux bouquets de fleurs par pied. En revanche, pour les aubergines, vous devrez pincer à 30 centimètres afin de favoriser la ramification.

Enfin, l’entretien de vos plantes sur le balcon et la terrasse passe aussi, et principalement, par le rempotage. S’il est nécessaire, n’oubliez pas d’y procéder et, lors de cette opération, profitez-en pour apporter également du compost si vos plantes vous le demandent.

Tous ces conseils et ces astuces pourront vous aider à obtenir un potager extraordinaire et des légumes délicieux.

Prêts? Avez-vous déjà tout ce qu’il vous faut?

Texte Andrea Tarantini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT