Habitat Lifestyle

Plantes: quelques astuces pour un rempotage réussi

14.05.2020
par Andrea Tarantini

Au printemps, les plantes s’éveillent et renaissent suite au long sommeil hivernal. C’est donc l’heure du rempotage qu’il faut faire au moins une fois par an. En quoi consiste-t-il? Comment bien rempoter ses plantes? Explications.

Après l’hiver, nos plantes en pot, qu’elles se trouvent à l’intérieur ou à l’extérieur, doivent être rempotées afin qu’elles puissent renaître encore plus fortes. Cette tâche est nécessaire puisque, après un an, la terre dans laquelle elles se trouvent ne leur fournit plus assez d’éléments nutritifs nécessaires à leur croissance. Si vous ne rempotez pas vos plantes, elles ne mourront pas forcément, mais elles ne pourront plus fleurir ou se développer davantage.

Faut-il prévoir un nouveau pot?

Lors du rempotage de vos plantes, pas besoin de changer obligatoirement les pots, surtout s’ils sont assez grands. Il vous suffit de les laver et les brosser soigneusement afin d’éliminer les parasites qui peuvent s’y cacher. Ces derniers rendent vos plantes malades et doivent donc être éliminés. Le rempotage est une bonne occasion pour le faire.

Si, en revanche, vous jugez que votre contenant n’est plus assez spacieux pour votre plante, achetez-en un autre. Veillez à ne pas choisir un pot trop grand car l’espace à disposition pousserait la plante à étaler ses racines et à en faire d’autres plutôt que de fleurir. Portez attention aussi au type de pot choisi. Il vous faut vous en procurer un avec des trous afin que l’eau en excès puisse être éliminée. Selon le matériau choisi, vous pouvez faire vous-mêmes des trous dans vos contenants. Pensez également à placer une bonne couche de billes d’argile ou de graviers, ils permettront un meilleur drainage. Votre plante a besoin d’engrais? C’est aussi le bon moment pour lui en fournir.

Attention aux conteneurs en plastique

La plupart des plantes que l’on trouve dans les commerces sont vendues dans des pots en plastique. Veillez à vous débarrasser de ces contenants qui chauffent facilement, à l’extérieur comme à l’intérieur, qui gèlent en hiver et qui favorisent les excès d’humidité.

Achetez plutôt des pots en argile, terre cuite ou même en plastique solide. Ils permettront à vos plantes de s’épanouir toute l’année. Vous vous demandez quel est le matériau idéal? Nous vous conseillons les contenants en terre cuite car ils permettent aux racines de respirer et régulent l’eau et les températures. N’oubliez pas d’acheter également des soucoupes.

Comment choisir sa terre?

Le type de terre à choisir dépend de la nature, des origines et de la famille de vos plantes. En général, pour toutes les plantes d’intérieur, sauf les orchidées, vous pouvez choisir un terreau riche. Pour les variétés comme les azalées, les hortensias, les érables, les fougères et toutes les plantes des sous-bois, nous vous conseillons d’opter pour de la terre de bruyère qui leur apportera les éléments nécessaires à leur bon développement. Bien évidemment, les cactus demandent un mélange spécial. Ils s’épanouiront davantage si vous le leur fournissez. Les agrumes, quant à eux, préfèrent un terreau qui soit fait pour eux, un mélange pour agrumes. De même pour les plantes d’origine méditerranéenne comme les oliviers ou les palmiers. Plus le terreau est spécifique et adapté à votre variété de plante, plus il lui permettra de se développer en verdure ou en floraison.

Quelques conseils pour le rempotage

  • Il vous sera plus aisé de rempoter vos plantes si la terre n’est pas humide. Veillez donc à ne pas arroser vos plantes juste avant le rempotage.
  • Faites attention à ne pas arracher les racines de la plante lorsque vous lui changez la terre.
  • Il vous faut enlever au moins le 50% de l’ancienne terre et la remplacer avec de la nouvelle.
  • Regardez les racines. Celles qui vous semblent abîmées peuvent être coupées délicatement. Réduisez-les seulement d’un tiers de la longueur afin qu’elles puissent ensuite se reprendre.
  • Placez votre plante au milieu du pot et tassez bien la terre.
  • Si vos plantes ne tiennent pas debout, soutenez-les avec un tuteur qui leur permettra de se développer en hauteur sans retomber sur les côtés.
  • Après avoir rempoté vos plantes, arrosez-les généreusement afin de leur permettre de s’adapter au nouvel environnement.

La période idéale pour le rempotage

La période idéale pour le rempotage de vos plantes est le mois de mars, juste avant le printemps ou, plus généralement, au début du printemps car, à ce moment, les plantes sont dans une période végétative qui leur permet de mieux subir le changement de terre et de pot. Néanmoins, si nécessaire, elles peuvent être rempotées avant. Cependant, attention à ne jamais rempoter vos plantes pendant la période de floraison car la plante serait trop fragilisée. Lorsque vous achetez des plantes, rempotez-les tout de suite afin de vous débarrasser des contenants en plastique dans lesquels elles sont vendues.

Texte Andrea Tarantini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT