médecines douces
Lifestyle Santé Soins

La jungle des médecines naturelles

24.10.2019
par Thomas Pfefferlé

Les médecines naturelles séduisent un nombre de personnes et de patients toujours plus important. Des pratiques thérapeutiques qui ne se substituent pas à certains traitements médicaux, mais qui jouent un rôle important en matière de santé. Entre les multiples disciplines et courants qui composent ce domaine, il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver. Explications.

Elles séduisent toujours plus de monde et deviennent aussi populaires que recommandées. Les médecines naturelles, ou médecines complémentaires, connaissent en effet un fort développement. Elles ne cessent de se diversifier en proposant divers traitements et approches thérapeutiques. Parfois nouvelles, parfois pratiquées depuis des siècles, les différentes approches liées à la médecine naturelle contribuent à en faire un domaine complexe. Dans ce sens, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Voici donc quelques conseils et considérations pour pouvoir s’aiguiller et creuser soi-même le sujet.

Dans un premier temps, on peut déjà se focaliser sur le cadre thérapeutique dans lequel ces pratiques s’inscrivent. Parallèlement à la médecine scientifique et expérimentale, les médecines naturelles peuvent clairement agir en complément, mais pas seulement. De nombreuses études scientifiques permettent en effet de valider l’efficacité de multiples approches thérapeutiques dites «naturelles». On pense notamment à la médecine traditionnelle chinoise. Ses prestations sont d’ailleurs couvertes par les options complémentaires de plusieurs assurances santé. Qu’il s’agisse de maux de tête, de douleurs articulaires, d’addictions, de troubles respiratoires ou de problèmes cutanés, la médecine traditionnelle chinoise a en effet fait ses preuves.

De nombreuses autres approches thérapeutiques naturelles sont également validées scientifiquement par rapport à l’efficacité de leurs traitements. A titre informatif, il est important de rappeler que l’Organisation mondiale de la santé a publié en ligne une liste officielle qui répertorie ces médecines et leurs bienfaits. Pour les patients cette liste peut donc constituer une solide référence pour mieux s’orienter dans ce domaine. Une liste qui, par ailleurs, est amenée à se développer encore puisque le secteur s’étoffe constamment.

Approche naturelle

Lorsque l’on aborde la thématique des médecines naturelles, il est par ailleurs intéressant de préciser quelques points. Par définition, ces approches thérapeutiques ont toutes un point en commun: elles excluent le recours aux différents produits pharmaceutiques. Dans ce sens, elles se focalisent sur l’utilisation de moyens naturels pour prévenir ou soulager différents problèmes de santé.

Parfois appelées «médecines alternatives», les pratiques thérapeutiques naturelles ne doivent cependant pas être considérées comme des alternatives, mais bien comme des compléments à la médecine scientifique expérimentale. On va donc s’y intéresser pour favoriser une démarche préventive et se maintenir en bonne santé de manière générale. De même, avec une approche parfois plus holistique ou complète que la médecine scientifique, la médecine naturelle permet souvent de découvrir des traitements naturels englobant le corps et l’esprit. Aussi physiques que mentaux, ses bienfaits contribuent ainsi à favoriser le maintien et le développement d’une bonne santé mentale également. Enfin, on pourra encore ajouter que les bienfaits de la médecine naturelle se traduisent également par la diminution de certains effets secondaires pouvant être engendrés par la prise de produits pharmaceutiques, qui restent bien entendu essentiels et nécessaires dans de nombreux cas.

Sans être opposées, médecine naturelle et médecine conventionnelle sont donc complémentaires. A tel point que certains cabinets médicaux commencent de plus en plus à intégrer également des praticiens de ce domaine. A l’hôpital aussi, il devient fréquent de voir que certains services comprennent désormais divers traitements naturels tels que l’acupuncture, l’hypnose médicale ou encore la sophrologie. Autant de pratiques pour lesquelles certains médecins commencent d’ailleurs à se former. On notera également que parmi les approches naturelles les plus plébiscitées, on trouve notamment l’acupuncture ainsi que l’ostéopathie.

Sans être opposées, médecine naturelle et médecine conventionnelle sont donc complémentaires.

Une solution pour baisser les coûts de la santé?

Enfin, les médecines complémentaires pourraient bien jouer un rôle important dans la problématique des coûts de la santé. Jouissant d’une solide action préventive et diminuant certains troubles et effets secondaires de la médecine conventionnelle, les approches naturelles permettent certainement d’abaisser la facture médicale. En meilleure santé, une population engendrera forcément moins de coûts en la matière. Dans ce sens, le fait que plusieurs assurances santé couvrent avec leurs complémentaires certains traitements thérapeutiques naturels constitue d’ailleurs un signe encourageant, bien que différentes disciplines restent encore à soutenir de cette manière pour mieux exploiter les bienfaits de la médecine naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT