50+ Lifestyle Santé

50 ans, devenez un héros altruiste

06.07.2018
par Thomas Pfefferlé

Dans une société toujours plus individualiste, il peut s’avérer particulièrement intéressant de prendre part à un projet altruiste. En s’engageant pour les autres, on peut découvrir de multiples domaines d’activité et développer de nouvelles compétences. En Suisse, les organisations bénévoles et caritatives proposent de nombreux programmes et accueillent les personnes prêtes à s’impliquer. Serez-vous l’une d’entre elles?

Focalisée sur l’individu, ses performances et sa démarcation de la masse, notre société ne nous incite pas à être altruiste. Une tendance que de nombreuses personnes observent aujourd’hui, notamment renforcée par le système économique au sein duquel il s’agit d’évoluer. Compétitif et exigent, il implique en effet de se concentrer d’abord sur soi. Par exemple dans l’optique de développer des compétences pour se démarquer et grimper les échelons sociaux-professionnels. Mais dans ce contexte individualiste, des organisations et associations s’impliquent en faveur des plus démunis. Alors pourquoi ne pas tenter de les rejoindre pour consacrer une partie de son temps aux autres?

Le fait d’entreprendre des démarches altruistes n’est pas toujours conciliable avec le rythme de vie effréné que nous menons. Cependant, le cap de la cinquantaine peut constituer une étape intéressante. A cet âge, il n’est pas rare d’être déjà parvenu à se construire une situation professionnelle et familiale stable et agréable. Dans ce sens, la cinquantaine peut être une période décisive quant à son implication dans des projets et démarches altruistes, caritatifs et bénévoles.

Se développer grâce à l’altruisme

Ceux qui hésitent encore, doivent savoir que le fait de participer à des projets bénévoles ou caritatifs engendre aussi des bénéfices pour soi-même. Plusieurs études menées par des experts en psychologie ont mis en évidence un aspect intéressant du don de soi.

Ceux qui hésitent encore, doivent savoir que le fait de participer à des projets bénévoles ou caritatifs engendre aussi des bénéfices pour soi-même.

Prendre part à une association ou s’engager dans une démarche altruiste génère en effet un impact positif sur la santé. On mentionnera encore un autre aspect intéressant relatif aux bénéfices personnels de l’engagement altruiste. Il s’agit du fait d’apprendre de nouvelles compétences et de découvrir des domaines d’activité différents. Quoi de mieux pour stimuler son propre développement, tant sur le plan individuel que professionnel? Même si ce type d’engagement ne doit pas uniquement être entrepris dans ce but, on retiendra que participer à des projets bénévoles ou caritatifs constitue aussi une manière intéressante d’enrichir son CV.

Dons financiers, les Suisses généreux

Lorsqu’il s’agit de faire preuve de générosité pour venir en aide aux personnes en difficulté, un des premiers réflexes consiste à procéder à un don financier. Une manière utile de soutenir les différentes actions d’entraide menées en Suisse comme sur la scène internationale. Les associations actives en Suisse, telles que Caritas ou l’Armée du Salut, permettent de soutenir leurs programmes par des dons. Une démarche pour laquelle les Suisses se montrent généreux. En effet, environ 70% d’eux contribue financièrement à une bonne cause tous les ans.

Suisse, terre d’ONG

En Suisse, nous accueillons par ailleurs de nombreuses ONG internationales. Actives dans des actions parfois menées à une large échelle, il peut être intéressant de s’impliquer bénévolement pour certaines d’entre elles. On peut mentionner Amnesty International, présente à Genève, dont les enquêtes dénoncent fréquemment les violences pratiquées par certains gouvernements autoritaires. On trouve aussi Médecins Sans Frontières, dont les actions menées aux quatre coins du monde lors de situations d’urgence, de conflits ou de crises humanitaires permettent de venir en aide aux plus démunis.

Le temps, un don précieux

Les dons financiers constituent une aide efficace pour soutenir les personnes dans le besoin. Mais l’altruisme peut se manifester d’autres manières. Par exemple en faisant don de soi. Consacrer son temps peut se décliner de différentes manières, et les associations ou organisations sont nombreuses à mettre en relation les gens. La plateforme www.benevol-jobs.ch permet par exemple de choisir son lieu et domaine pour s’impliquer auprès de personnes à la recherche d’une aide ou d’un soutien quelconque. Intégration sociale, visites, accompagnement ou encore formation et coaching constituent autant d’activités proposées sur le site web.

Engagée pour l’enfance et un développement solidaire depuis plus de 55 ans, l’organisation Terre des Hommes soutient par ailleurs une soixantaine de projets dans neuf pays du Sud. Menées en partenariat avec des organisations locales, ces actions permettent aux populations défavorisées de mieux défendre leurs droits et de couvrir leurs besoins essentiels, et ceux des enfants en particulier. Pour soutenir bénévolement l’organisation, il est également possible de s’inscrire sur son site internet, par exemple pour contribuer à l’organisation des différents événements qu’elle met en place tout au long de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT