young man enjoying in a heated swimming pool at night.
iStockPhoto/BraunS
50+ Santé

Retrouver mobilité et bien-être grâce aux bains

23.06.2024
par Océane Ilunga

Les bains et thermes sont depuis longtemps reconnus pour leurs bienfaits sur la santé et le bien-être. Pour les personnes en processus de réhabilitation, ces établissements offrent un environnement propice à la récupération, à la réduction de la douleur et à l’amélioration de la qualité de vie.

Jorge Da RoxaResponsable directeur des bains de Cressy

Jorge Da Roxa
Responsable directeur des bains de Cressy

Jorge Da Roxa, Directeur des Bains de Cressy, nous éclaire sur l’importance de ces établissements dans le processus de réhabilitation. Le centre de santé et de balnéothérapie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), initialement créé en 2001 par la Fondation Foyer Handicap, s’est donné pour mission de rendre ses installations accessibles aux personnes à mobilité réduite. Recourir à des séances de physiothérapie dans l’eau au sein des bains permet en effet d’effectuer des mouvements facilités et moins douloureux.

Jorge Da Roxa, quels sont les principaux bienfaits des bains pour les personnes âgées en rééducation ou en processus de réhabilitation ?

Les bienfaits sont nombreux et sont procurés grâce à l’eau chaude maintenue à une température de 34 degrés dans les installations, aux buses de massages thérapeutiques, ainsi qu’à l’effet d’apesanteur du corps. Cette combinaison permet un soulagement efficace des rhumatismes, de l’arthrose et favorise la récupération de la mobilité. De plus, la balnéothérapie active la circulation sanguine, favorise le relâchement des muscles et des tendons, tout en jouant un rôle bénéfique sur le psychisme. Enfin, elle contribue à drainer les toxines et à oxygéner les muscles, participant ainsi activement au processus de réhabilitation des personnes âgées.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir un établissement de bains ou thermes adapté ?

Il est essentiel de disposer d’installations adaptées pour faciliter les transferts des personnes en chaise roulante. Aux Bains de Cressy, par exemple, nous avons aménagé un vestiaire doté de cabines spacieuses, permettant à l’accompagnant de la personne à mobilité réduite de partager la même cabine pour l’habiller et la déshabiller. Au bord du bassin, un élévateur spécialement conçu permet de récupérer les chaises roulantes et les lits de transfert, facilitant ainsi l’accès à l’eau pour les personnes à mobilité réduite. De plus, nos cabines de vestiaires et de douches sont également suffisamment larges pour permettre à l’accompagnant de changer et doucher la personne en toute commodité.

Il y a-t-il des contre-indications ou des précautions particulières pour les personnes âgées utilisant les bains et thermes ?

Passer deux heures dans un sauna ou un hammam, que l’on soit âgé ou non, n’est généralement pas recommandé. En tant que responsable des Bains de Cressy, je ne suis pas médecin et je ne peux donc pas donner de contre-indications spécifiques. Il est essentiel de consulter son médecin, qui sera mieux à même de prodiguer des conseils adaptés. Sur les douze années pendant lesquelles j’ai dirigé Cressy, je n’ai jamais été confronté à un incident lié à des contre-indications médicales.

À quelle fréquence est-il recommandé d’aller aux bains ?

Certaines personnes viennent tous les jours et elles se portent très bien (rires). Elles sont en pleine santé et ont une belle mobilité. Lors du confinement dû à la pandémie de la Covid-19, nous avons dû fermer nos portes, et ces mêmes personnes ont soudainement commencé à ressentir des douleurs.

Quels sont les résultats les plus souvent observés après une période de rééducation dans les bains et thermes ?

Grâce à l’apesanteur dans l’eau, la rééducation se déroule en douceur, rendant les mouvements plus faciles à effectuer. Bien que les maladies ne disparaissent pas grâce aux bains, ces derniers permettent d’atténuer la douleur. En résumé, les bains contribuent à dégager les voies respiratoires, à soigner la musculature et à activer la circulation sanguine.

Quels sont les équipements et installations essentiels pour la sécurité et le confort des personnes en rééducation dans un séjour dans les bains ?

Il est essentiel de disposer d’équipements nécessaires pour les transferts, ainsi que de barrières le long des bassins. Une hauteur de l’eau limitée à 1m40 garantit la sécurité des utilisateurs, de même que des alarmes installées dans tous les vestiaires, les toilettes et les douches. De plus, la présence de gardiens de bains renforce cette sécurité et le bien-être de tous.

De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?

Je suis heureux de travailler dans une institution où ce qui importe avant tout, c’est l’être humain, quelle que soit son origine, ses caractéristiques, ses complexes ou ses handicaps. J’apprécie de voir ce bassin et d’observer toutes les têtes qui dépassent hors de l’eau, où toutes les catégories de la population se mélangent dans un climat de bien-être et d’harmonie. Au-delà des personnes âgées, les bains sont en effet un lieu où tous les publics sont accueillis : des mamans avec leurs bébés, des sportifs d’élite, des personnes en rééducation, des personnes en situation d’handicap et à certains horaires des adultes, des enfants et familles sans distinctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT