Été Gastronomie

La saison des grillades est lancée!

24.06.2021
par Andrea Tarantini

Côtelettes, brochettes et autres cervelas grillés: les carnivores helvétiques dévorent l’été à la sauce barbecue. 

Selon les sondages, en été, 90% des Suisses allument leur barbecue au moins une fois par mois. Électrique, au gaz ou au charbon, chaque type de gril présente son lot d’avantages et d’inconvénients. Mais, au-delà du matériel, c’est surtout le talent du grilleur qui fait le succès des grillades! 

Maîtriser la saucisse: tout un art 

Seul face au gril, torse nu et pince à la main, le maître du barbecue en état méditatif fait griller les viandes. Chacun sait qu’il ne faut surtout pas l’approcher, encore moins le déranger avec l’horripilante question «C’est bientôt prêt?». Pour beaucoup, l’art du barbecue est noble, aussi ils prennent cette activité très au sérieux. Et avec raison! Qui n’a jamais été déçu de découvrir l’intérieur encore rosé de sa merguez, mal grillée par un non averti? On reconnaît facilement un novice encore vierge d’expérience, car il ignore tout des astuces de pros. Par exemple, pour éviter l’adhésion, on conseille de huiler les pièces de viandes (et légumes) plutôt que la grille elle-même: cela évite les coulées dans les braises. Pendant les grillades, les connaisseurs savent que les viandes rouges cuisent à forte chaleur, tandis que les poissons et viandes maigres nécessitent une chaleur faible. De fait, pour une cuisson optimale, ils arrangent les viandes et parfois même les braises en fonction. Pour une «barbecue party» créative, les hôtes chevronnés n’hésitent pas à varier les plaisirs: camembert, chèvre chaud ou encore halloumi rôti sur le gril sont autant de délicieuses alternatives, de même que les légumes et fruits de mer grillés. 

La sécurité avant tout 

Selon les statistiques du Bureau suisse de Prévention des Accidents (BPA), chaque année, 800 personnes rencontrent une complication plus ou moins grave avec le barbecue. Pour 45 de ces accidents en moyenne, une opération (parfois lourde) sera nécessaire. Afin d’éviter tout problème, une lecture attentive du mode d’emploi est de mise lorsqu’on assemble un barbecue pour la première fois. Ce dernier devrait être installé sur une surface plane, loin de tout objet inflammable et jamais dans un espace clos (même pas le garage)! Et plutôt que le torse nu, un tablier, des vêtements et des gants thermorésistants sont fortement recommandés aux grilleurs. Finalement, lorsque les grillades sont terminées, les plus consciencieux penseront à nettoyer la grille tant qu’elle encore modérément chaude – tout en faisant attention à ne pas se griller le bout des doigts. 

Texte Natacha Mbangila 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT