soutenir l’entrepreneuriat féminin à impact à travers le monde
màd
Femmes

Soutenir l’entrepreneuriat féminin à impact à travers le monde

30.03.2024
par Léa Stocky

Contribuer positivement à la société grâce à des objectifs sociaux et environnementaux, telle est la mission d’une entreprise à impact. Beaucoup d’entre elles sont dirigées par des femmes, mais malheureusement, les financements trop peu importants ne leur permettent souvent pas de faire décoller leurs affaires.

Wingee Sin,Directrice du Cartier Women’s Initiative

Wingee Sin
Directrice du Cartier Women’s Initiative

Pour y remédier, le Cartier Women’s Initiative, un programme créé en 2006, vise à renforcer les capacités des femmes entrepreneures pour les aider à développer leurs entreprises et à renforcer leurs compétences en matière de leadership. Dans cette interview, sa directrice, Wingee Sin, nous explique en quoi le soutien aux femmes cheffes d’entreprises est essentiel pour garantir un monde plus équitable.

Wingee Sin, quelles sont les difficultés que les femmes entrepreneures peuvent rencontrer ?

Le monde de l’entrepreneuriat présente des challenges pour tout individu qui souhaite se lancer. Cependant, pour les femmes, cela peut être un peu plus compliqué. Les chiffres montrent ainsi que le financement accordé aux entreprises tenues par des femmes est moins important que lorsqu’elles sont dirigées par des hommes, et ce de manière significative. Or, pour qu’une entreprise ait l’opportunité de se développer, il faut qu’elle ait des financements suffisants dès les premières phases de sa création. Dans le secteur de l’entrepreneuriat à impact, cela est encore plus important car ces entreprises créent des changements qui bénéficient à tout le monde. On remarque donc que, si de plus en plus de femmes fondent des entreprises, celles-ci ont tendance à rester relativement petites. La question à se poser est de savoir comment les faire grandir.
Les autres défis concernent la vie des femmes en général, qui est ponctuée par de nombreux événements qui peuvent freiner une carrière ou un projet, tels que la grossesse et le fait de devenir mère.

Quelles sont les solutions pour remédier au fait que leur travail soit souvent sous-représenté ?

On remarque que dans certains secteurs comme la chaîne d’approvisionnement, les partenaires femmes sont moins sollicitées car sous-représentées. Certaines plateformes proposent donc de mettre en relation des partenaires féminins, ce qui permet de se faire connaître.
Finalement, la solution réside dans une plus grande sensibilisation à ce sujet et en une meilleure connaissance des entreprises fondées par des minorités, et ce à toutes les échelles. Même en tant qu’individu, en allant faire nos courses, nous pouvons avoir une plus grande conscience des produits que nous achetons : Par qui sont-ils créés et commercialisés ? Leur chaîne de production est-elle éthique ?

Comment soutenez-vous concrètement les femmes dans le développement de leur entreprise ?

Le Cartier Women’s Initiative encourage l’entrepreneuriat à impact des femmes à travers un soutien financier, social et en capital humain. Nous avons onze catégories de prix, avec trois femmes entrepreneurs sélectionnées pour chacun de ces prix. Si la cérémonie des récompenses est notre grand événement de visibilité extérieure, notre programme de soutien se met en œuvre toute l’année.

Dans le soutien financier, nous offrons aux femmes nominées une subvention de départ. Ensuite, une fois qu’elles rejoignent notre programme, développent leur entreprise et agrandissent leur impact, elles ont l’opportunité de souscrire à un prêt à faible taux d’intérêt du fonds de prêt de Cartier.

En ce qui concerne le soutien en capital humain, nous proposons aux entrepreneures des ateliers et des formations académiques qui leur permettent d’acquérir des outils pour les aider à développer leurs projets, tels que la communication ou le leadership.

Le soutien social est enfin très important. Il se caractérise par une visibilité accrue dans les médias et une meilleure reconnaissance de la part des pairs. Pour ce faire, nous essayons de communiquer au maximum sur nos actions et sur les entreprises des femmes qui font partie de notre programme. Nous cultivons également un réseau au sein de notre programme : chaque année, nous accueillons de nouveaux membres et de nouveaux partenaires qui nous donnent de leur temps volontairement. Nous comptons aujourd’hui plus de 300 femmes entrepreneurs soutenues par le programme au sein de la communauté !

Quelles sont les conditions pour postuler au programme Cartier Women’s Initiative ?

Nous avons originellement neuf catégories dont le but est de soutenir les femmes entrepreneures à impact qui créent des innovations et des changements sociaux, environnementaux et au niveau du business model. Nous recherchons des entreprises à but lucratif qui existent depuis moins de six ans. Elles doivent bénéficier de revenus réguliers depuis au moins un an mais ont levé moins de 2 millions de dollars de financement externe. Ces critères sont importants car nous cherchons à soutenir des femmes qui ont prouvé l’impact de leur entreprise mais qui en même temps ont besoin d’un coup de pouce pour renforcer cet impact.

Leur entreprise a été lancée car les femmes nominées espèrent régler un des objectifs fixés par le Groupe des Nations Unies pour le développement durable. Elles doivent tenir un poste de direction et l’entreprise doit être majoritairement détenue par des femmes. Il est également essentiel qu’elles aient du temps à consacrer à notre programme et à notre communauté. Le sentiment d’appartenance à notre communauté et à notre écosystème d’entrepreneuriat est très important pour nous.

Nous avons également deux catégories thématiques. Le prix concernant la science et la technologie a été instauré pour les femmes qui créent du changement social et environnemental dans le domaine de la tech et de l’ingénierie. Le plafond des 2 millions ne s’applique pas ici, car les ingénieures reçoivent généralement des financements dès la phase de recherche de leur projet. Enfin, la dernière catégorie, lancée en 2023,vise à soutenir la diversité et l’inclusion dans l’entrepreneuriat et est ouverte à tous les genres.

Dans quels types d’entreprises les candidates sont-elles investies ?

Les femmes qui font partie de notre programme travaillent dans le secteur des soins, qui concerne 25 % de nos postulantes. Nous comptons également beaucoup de femmes dans les secteurs de l’égalité femmes/hommes et de l’éducation.

Quels sont les critères de sélection des nominées ?

Nous avons différents critères de sélection. Tout d’abord, nous cherchons à évaluer et mesurer l’impact que les femmes entrepreneures ont avec leur entreprise. Nous sommes également très attentifs à la manière dont elles peuvent assurer la durabilité de leur entreprise du point de vue de leur modèle financier.

Que nous réserve l’édition 2024 ?

En 2024, notre cérémonie de récompense aura lieu en Chine à Shenzhen. Nous avons beaucoup travaillé ces dernières années avec des entrepreneures chinoises, c’est pourquoi je me réjouis de pouvoir y partager leur travail local avec les activités de notre programme global. Cette nouvelle édition nous aidera à amplifier l’impact du travail des femmes de notre programme à une plus large audience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT