formation de cadres
Business Éditoriaux

Comment augmenter l’efficacité d’une formation destinée à des cadres ?

23.03.2022
par SMA

Les crises de confiance dans l’économie ainsi que les enquêtes menées auprès de nombreux collaborateurs.rices signalent que les véritables bons « leaders » sont encore trop rares. Une formation appropriée devrait donc jouer un rôle primordial dans le développement des compétences de conduite. Malheureusement, l’efficacité de telles formations est souvent insatisfaisante. Les cinq aspects suivants sont essentiels pour accroître l’efficacité d’une formation de cadres.

christian santschi

Christian Santschi,
Président de l’Association Suisse pour la Formation des Cadres SVF-ASFC

S’approcher des bonnes personnes pour en faire des cadres

Les collaborateurs.rices sont promus.es principalement en fonction de leur aptitude à une forme d’assimilation sociale et sur la preuve de leurs compétences professionnelles. Or, pour faire face à la complexité croissante du monde organisationnel, il faudrait plus de diversité (caractère, sexe, âge, cultures, etc.). Parallèlement, les futurs.es supérieurs.es hiérarchiques devraient être sélectionnés.es d’abord sur la base de leur potentiel dans le domaine de la conduite de personnel. Dans ce contexte, l’attitude comme les valeurs propres à chacun.e sont tout aussi importantes que les capacités cognitives.

Choisir la bonne formation destinée à des cadres

La plupart des chefs.fes entrent en fonction sans formation de cadre préalable. Or, le choix d’une formation appropriée dépend de la position à occuper. Des cadres de premier niveau ou de niveau intermédiaire ont besoin de compétences différentes (conduite directe des collaborateurs.rices, attribution de mandats, direction de séances) que des hauts cadres qui dirigent une grande unité organisationnelle, voire une entreprise (conduite indirecte par le biais de la stratégie, de la structure et de la culture).

Les cadres ne bénéficient guère de feedbacks honnêtes et sans complaisance, l’autoréflexion est la seule solution qui leur reste.

Ce qui est certain, c’est que les formations destinées à des cadres doivent avant tout être axées sur les compétences. Elles doivent rendre les futurs.es cadres aptes à maîtriser avec succès des situations professionnelles exigeantes. Aujourd’hui encore, la simple transmission de connaissances domine la réalité andragogique. Il est tout aussi important, par ailleurs, qu’une formation de cadres ne soit pas choisie uniquement en fonction du diplôme ou du titre (prestigieux) qu’elle confère. 

Créer des possibilités de mise en œuvre et de croissance

Une formation à la conduite qui a lieu « off the job » (à l’externe), doit être soigneusement sélectionnée et intégrée à la formation des cadres qui se déroule « on the job » (sur le lieu de travail). Un développement systématique des compétences des cadres suppose que des possibilités d’application et de transfert des connaissances acquises soient créées par l’attribution de missions ciblées (« job assignments »). Dans le cas contraire, non seulement les connaissances acquises sont immédiatement perdues, mais il en résulte aussi une frustration liée à l’absence d’intérêt et de perspectives au sein de l’entreprise.

Favoriser l’autoréflexion et l’échange d’expériences

Étant donné que les cadres, et en particulier les cadres supérieurs et top managers, ne bénéficient guère de feedbacks honnêtes et sans complaisance, l’autoréflexion est la seule solution qui leur reste. Ils/elles doivent s’observer et faire leur propre analyse pour déterminer s’ils/elles remplissent ou pas les rôles et les tâches qui leur sont confiés. Ainsi, une formation de cadres efficace présuppose que les approches qu’elle dispense soient encouragées et exigées dans la conduite au quotidien au sein d’une entreprise.

Assurer un développement et un accompagnement du personnel sur mesure

Le développement personnel de chacun.e repose sur ce qu’il est possible d’apprendre des autres. De bons modèles, des coachs et des mentors exemplaires jouent un rôle décisif dans le « retour sur investissement » de la formation des cadres. Ce sont les cadres avec une forte personnalité qui apprécient d’avoir un bon réseau et d’être soutenus.es dans leur quotidien de leaders !

Texte Christian Santschi

➡️ ASFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT