Excursions Outdoor Voyage

Prêts à partir à l’aventure?

18.08.2021
par Andrea Tarantini

Vous souhaitez partir à l’aventure, mais ne savez pas ce qu’il faut impérativement mettre dans votre sac à dos? Que l’on parte en road trip pour quelques semaines ou plusieurs mois, il est en effet important de savoir faire son bagage. Nous vous proposons donc de découvrir ce que le sac à dos de tout aventurier doit contenir.

1. L’essentiel de la survie

prêtsEt cela comprend le fameux couteau suisse! Ramasser des champignons, faire une cabane ou préparer un repas frugal, voilà un petit outil utile en toute circonstance! On ajoutera à ce petit kit de survie: un briquet pour la flambée, du papier toilette ainsi qu’une petite lampe frontale d’au moins 100 lumens, si la sortie se prolonge dans la nuit. Et on termine par le plus important: une carte! Oui, une carte papier, tout ce qu’il y a de plus classique. Elle vous sauvera des bois quand votre GSM tombera en rade de batterie et que vous devrez tout de même vous orienter pendant votre aventure.

2. La trousse à pharmacie

Aussi indispensable qu’une carte pendant votre aventure, une trousse à pharmacie ne pèse pas trop lourd et peut littéralement sauver des vies. De la petite ampoule à la vilaine plaie en passant par l’intoxication, elle contient aussi bien du matériel de base pour les petits bobos que des médicaments de confort ou vos propres médicaments, si vous en avez. Pour résumer: pansements, bandages, compresses, produit désinfectant, tire-tique, biafine, paracétamol et antidiarrhéique. N’oubliez pas vos propres produits: contraception, antihistaminique ou inhalateur. À cela on peut ajouter un antimoustique et une couverture de survie…parce qu’on ne sait jamais.

3. Des réserves d’eau

Assoiffé et à court d’eau, vous croisez un ruisseau. Quelques gorgées pour vous désaltérer et c’est le drame. Ouf, vous avez pensé aux antidiarrhéiques ! Les réserves d’eau sont essentielles, même pour une aventure courte. Et si le trek dure plusieurs jours, à raison de 2L d’eau/jour, impossible de les porter sur le dos. Repérez sur une carte les points d’eau que vous croiserez, mais n’oubliez pas de la purifier lorsqu’elle n’est pas potable. Les pastilles purificatrices désinfectent l’eau, mais ne la nettoient pas. Les filtres, sous forme de paille ou de bouchon de gourdes, filtrent particules et micro-organismes, mais ne tuent pas tous les virus. Le plus prudent reste donc de mixer les deux méthodes.

4. Se protéger du froid…


Ça prêterait presque à sourire: en hiver, il faut des vêtements chauds. On en rirait, car cela semble tellement logique! Et pourtant, l’hypothermie est vite arrivée. Elle se produit quand la température corporelle, qui se situe normalement autour de 37°C, chute en dessous des 35°C. Pour s’en prémunir, on adopte le système multicouche des montagnards: une couche de base, une intermédiaire et une bonne veste. Un système particulièrement efficace que l’on adapte à toutes les saisons. Laine mérinos ou matériaux techniques pour les premières couches et, selon la saison, grosse parka chaude l’hiver ou veste coupe-vent imperméable à l’intersaison et… pour les soirées d’été.

5. …Mais aussi de la chaleur!


Peau cramoisie, yeux rougis, lèvres asséchées, maux de tête, chutes de tension, nausées… L’insolation guette en plus du coup de soleil. Et c’est particulièrement vrai pour les enfants, qui oublient de boire et perdent leur casquette à la première occasion. Crème solaire haute protection, lunettes anti-UV et couvre-chef sont les musts de l’été, et a fortiori de ceux qui pratiquent l’outdoor pendant de longues heures. Mais pour prévenir le coup de chaleur, le plus efficace reste de boire (de l’eau! Pas du rosé ou de la bière): notre corps en est composé à 78 % et toute perte, comme la transpiration, doit être compensée! Personne ne veut finir à l’hôpital, brûlé, déshydraté et perfusé.

6. Une assurance pour votre aventure

aventureÇa ne se glisse pas à proprement parler dans le sac à dos, mais son utilité ne doit pas être sous-estimée pour autant. «Mieux vaut s’attendre au pire et espérer le meilleur», dit l’adage. Et l’assurance est là pour ça. La familiale nous protège au quotidien et peut suffire pour l’aventure outdoor douce. Mais pour certaines aventures et certains sports qui comportent des risques ou se pratiquent en club, une assurance spéciale peut être nécessaire. Il faut choisir les garanties adaptées: frais médicaux, responsabilité civile, invalidité voire décès; certains contrats peuvent aussi couvrir le déplacement ou le rapatriement en cas d’accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT