businessman shaking hands with client and smiling cheerfully in meeting room
iStockPhoto/LaylaBird
Femmes

Promouvoir la place des femmes en entreprise, une nécessité

30.03.2024
par Léa Stocky

Passionnée, empathique et positive, Claire Dieudonné aime les voyages, les week-ends de ski et l’été. Originaire de France, cette maman de trois enfants âgés de trois à huit ans travaille en Suisse depuis douze ans où elle s’épanouit chez L’Oréal en tant que directrice du marché suisse pour la division des produits grand public. Dans cette interview, Claire Dieudonné nous parle de l’égalité hommes/femmes et des moyens de favoriser la place de ces dernières en entreprise.

Claire Dieudonné,Directrice du marché suisse pour la division des produits grand public, L’Oréal

Claire Dieudonné
Directrice du marché suisse pour la division des produits grand public, L’Oréal

Claire Dieudonné, pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

J’ai toujours travaillé dans l’industrie cosmétique, principalement dans le marketing. J’ai rejoint le groupe L’Oréal il y a douze ans, années pendant lesquelles j’ai eu la chance de travailler en marketing dans plusieurs domaines : d’abord sur nos marques de soins capillaires, puis sur les soins du visage et pendant cinq ans sur le maquillage. J’ai ensuite été directrice du développement commercial avant de prendre mes fonctions actuelles il y a près d’un an.

Quelles sont vos responsabilités actuelles chez L’Oréal ?

Je dirige la division des produits de consommation de L’Oréal pour la Suisse. À ce titre, je suis responsable d’une équipe d’environ 40 personnes et de cinq marques : L’Oréal Paris, Garnier, Maybelline, NYX Professional Make-Up et Essie.

Mon rôle est de développer le secteur de la beauté sur le marché suisse à travers nos marques. Je suis également membre de l’équipe de direction de L’Oréal en Suisse, qui fait partie du cluster DACH, troisième marché mondial et premier marché européen au sein du groupe L’Oréal.

Pourquoi est-il plus difficile pour les femmes de concilier leur vie privée et leur vie professionnelle, et que peut-on faire pour y remédier ?

Tout d’abord, ce sont les femmes qui partent en congé de maternité pour accoucher et beaucoup de choses reposent encore sur nos épaules.

Cependant, il ne faut pas généraliser, car de plus en plus de papas sont très engagés auprès de leurs enfants et gèrent tout à égalité avec leur femme. Le soutien des entreprises est également très important en termes de confiance et de flexibilité.

Tout au long de votre carrière, avez-vous rencontré des obstacles en tant que femme ?

La première difficulté que j’ai rencontrée a été le système de garde d’enfants et ses places limitées. J’ai aussi été confrontée à mes propres doutes et à beaucoup d’introspection : suis-je capable d’être une bonne mère et un bon manager ? Comment réussir dans un rôle sans sacrifier l’autre ? Et comme tout parent, je dois faire face à la fameuse charge mentale, ce qui m’oblige à être très bien organisée. Cependant, j’ai la chance de travailler pour une entreprise qui m’a toujours soutenue. Chaque fois que j’ai annoncé ma grossesse, j’ai été très bien accueillie et à chacun de mes retours de congé de maternité, j’ai été promue. De plus, L’Oréal me donne la flexibilité dont j’ai besoin pour réussir dans mon travail, tout en me permettant d’être présente pour mes enfants. C’est comme si j’étais mon propre patron. Cela me permet d’être épanouie aujourd’hui.

Au niveau du DACH, et plus particulièrement en Suisse, pouvez-vous nous donner un bref aperçu de la situation concernant la présence des femmes dans les entreprises ?

Les femmes représentent la plus grande partie de nos employés dans la région DACH et je suis très fière d’affirmer qu’à ce jour, 50% de l’équipe de direction suisse est composée de femmes. C’est le reflet parfait de notre tendance mondiale puisque, dans le monde entier également, 50 % des membres de notre conseil d’administration sont des femmes.

C’est le résultat d’un engagement à long terme en faveur des femmes. L’Oréal est reconnue pour l’égalité femmes-hommes par le Bloomberg index 2023 pour la sixième année consécutive. En Suisse, nous avons également reçu la certification EDGE (Economic Dividends for Gender Equality).

Quelles initiatives spécifiques L’Oréal a-t-elle mises en place pour promouvoir l’égalité des sexes au sein de l’entreprise ?

Chez L’Oréal Suisse, nous avons des horaires de travail flexibles, un congé paternel de six semaines pour soutenir le partage des responsabilités entre la mère et le père et nous pouvons travailler à domicile deux jours par semaine. La flexibilité est une aide précieuse car cela me permet de gérer efficacement mon travail et les besoins de mes enfants. Je peux également compter sur un climat de confiance où les besoins d’une maman (et ceux d’un papa) sont pris en compte sans jugement. C’est aussi parce que les membres de notre équipe de direction partagent souvent les mêmes besoins et qu’ils incarnent des modèles positifs. Le rôle des modèles est très important pour moi, et il est également soutenu par nos réseaux internes tels que OUT@L’Oréal et FAM@L’Oréal, qui ont été créés par des employés pour promouvoir les besoins des différentes communautés et le leadership positif.

Pouvez-vous nous parler de FAM@L’Oréal ?

FAM@L’Oréal (family) a été créé pour soutenir les parents et leur permettre de mieux concilier vie professionnelle et vie privée. Cela est possible en comprenant les besoins de chacun et en promouvant des emplois flexibles qui correspondent aux aspirations professionnelles de chacun.

Comment L’Oréal encourage-t-elle la représentation des femmes aux postes de direction et de décision au sein de l’entreprise ?

L’équilibre entre les hommes et les femmes est au cœur de notre stratégie de diversité, d’équité et d’inclusion. Pour renforcer cet engagement, le groupe a mis en place en janvier 2021 notre DE&I Global Advisory Board, composé de douze experts externes et de six cadres dirigeants de L’Oréal, dont notre PDG. Nous mesurons constamment nos progrès dans les différents domaines de la DE&I, y compris l’égalité femmes-hommes. L’engagement de L’Oréal sur ces sujets a été reconnu à de multiples reprises en 2023, notamment lorsque le groupe a figuré dans le Top 100 entreprises dans le classement de Refinitiv’s Diversity & Inclusion Index pour la 8e année consécutive et il a récemment été classée par Equileap parmi les 10 premières entreprises mondiales en matière d’égalité entre les hommes et les femmes !

Comment L’Oréal encourage-t-elle la formation et le mentorat des femmes au sein de l’entreprise pour favoriser leur développement professionnel ?

Nous proposons plusieurs formations et séminaires comme par exemple le programme EVE, un séminaire dédié au leadership que L’Oréal soutient avec d’autres sociétés. Pendant ce séminaire, les participants sont coachés et inspirés grâce aux intervenants qui partagent leurs parcours de carrière et les clés de succès. J’ai eu la chance de participer à ce séminaire et ce fut incroyablement utile de développer mon réseau professionnel avec des femmes aux parcours atypiques ou qui ont réussi en faisant preuve de créativité, bienveillance et entraide.

L’Oréal soutient-elle des organisations ou des initiatives externes en faveur des droits des femmes et de l’égalité des sexes ?

Depuis 1998, la Fondation L’Oréal collabore avec l’UNESCO dans le cadre du programme « For women in science », dans le but de permettre à un plus grand nombre de femmes scientifiques d’atteindre l’excellence dans ce domaine. Nous avons soutenu plus de 3 900 chercheuses de 110 pays et régions du monde. Nous avons également lancé, en 2020, le Fonds L’Oréal pour les femmes, un fonds de dotation pour soutenir les femmes en situation de grande vulnérabilité. Nous collaborons avec plus de 100 organisations caritatives et partenaires sur le terrain dans 30 pays à travers le monde et, ensemble, nous avons déjà soutenu 1 million de femmes et de filles dans le monde au cours de l’année écoulée.

Avez-vous de nouveaux projets concernant l’égalité des sexes et la place des femmes dans l’entreprise ?

Nous savons tous que le retour du congé de maternité peut être stressant. C’est pourquoi L’Oréal Suisse lance cette année un programme d’ateliers pour accompagner les femmes et les hommes avant et après le congé maternité/paternité et faire de cette occasion un moment agréable. Nous lançons également des conférences sur les moyens de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle et de réduire la charge mentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT