Été Gastronomie Lifestyle

Cet été, comment déguster la pastèque?

16.07.2020
par Andrea Tarantini

Rafraîchissante, de saison et aux couleurs estivales, cet été il faut tout miser sur la pastèque. Mais comment la déguster?

Originaire d’Afrique et déjà cultivée en Égypte il y a 5000 ans, la pastèque, ou melon d’eau, a besoin de chaleur et de lumière pour se développer et s’épanouir. Ainsi, le Maroc et la Turquie sont deux des plus grands producteurs et exportateurs de pastèques. Arrivée en Europe vers le XVème siècle, aujourd’hui, la pastèque est principalement commercialisée par la Grèce et l’Espagne, les deux plus grands fournisseurs européens.

Variétés 

La Citrullus vulgaris, de son nom scientifique, est désormais consommée dans le monde entier et se caractérise par sa chair rouge et juteuse. Ses utilisations sont nombreuses et dépendent des différentes variétés existantes. Alors que la «Sugar baby» est d’un vert uni et foncé à l’extérieur et se distingue par sa chair très rouge et sucrée, la «Crimson sweet» est caractérisée par une peau striée. La «Charleston Gray», elle, se distingue par son épiderme marbré.

Bienfaits 

Appréciée en été pour sa teneur en eau qui la rend rafraîchissante, légère et désaltérante, la pastèque a aussi une faible teneur énergétique. Elle est d’ailleurs une source importante de vitamine C, contenue également dans les pépins, et de provitamine A, autrement dit de carotène. Bien qu’elle ne soit pas souvent consommée, sa chair est une importante source de lycopène, un antioxydant et le principal caroténoïde contenu dans la pastèque.

Quelques recettes

Bien que la plupart d’entre nous la consomment comme un fruit, coupé en tranches, la pastèque peut être au centre de nombreuses recettes. Par exemple, elle s’adapte très bien dans une salade de fruits et dans les salades accompagnées de fromages comme la feta. Coupée en tranches, assaisonnée avec du sel et du poivre et arrosée d’un peu d’huile d’olive, elle est aussi excellente servie avec du fromage de chèvre légèrement défait.

Cependant, il ne faut pas oublier qu’en été, transformée en sorbet, glace ou granité, la pastèque est un vrai régal. Il est aussi possible de la mélanger avec du yogourt, d’en faire un jus à boire bien frais, de réaliser une confiture ou de la griller et de la servir en tant que dessert sain.

Le saviez-vous?

Les utilisations que l’on fait de la pastèque dans le monde sont nombreuses. Par exemple, en Russie, la pastèque s’utilise comme base pour fabriquer de la bière. Les américains, eux, aiment la préparer confite avec du vinaigre et la consomment comme condiment. En revanche, en Israël, les pépins de pastèque sont consommés, à la manière des graines de courges, comme snacks salés. Et mange-t-on de la pastèque au Japon? Oui, bien sûr. Les japonais produisent d’ailleurs une version carrée qui est très chère et qui est également utilisée comme objet de décoration.

Quelques données de base

  • Eau (pour 100gr): 90,9 gr
  • Calories (pour 100gr): 34,7 Kcal
  • Protéines (pour 100gr): 0,62 gr
  • Glucides (pour 100gr): 7,38 gr
  • Lipides (pour 100gr): 0,13 gr

Vitamines

  • Vitamine C (pour 100gr): 9,7 mg
  • Vitamine B9 (pour 100gr): 3 µg

Minéraux

  • Potassium (pour 100gr): 129 mg
  • Magnésium (pour 100gr): 12,6 mg

Oligoéléments

  • Béta-carotène (pour 100gr): 303 µg
  • Fer (pour 100gr): 0,27 mg

Texte Andrea Tarantini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT