50+ Diversité Famille Lifestyle Santé Sport

Activité physique, le secret des seniors autonomes

01.03.2020
par SMA

50 ans et déjà seniors! Oui, mais des jeunes seniors! Et pourtant, pour certains, c’est à peine la moitié de leur vie. L’espérance de vie, en Suisse, a augmenté de manière significative. Elle progresse de trois mois chaque année. En 2022, les centenaires, qui étaient à peine 23 en 1960, seront 4000 puis 100’000 en l’an 2100!

Que faut-il entreprendre pour que notre enveloppe corporelle tienne aussi longtemps? La réponse est simple mais la mise en place est individuelle et demande une certaine motivation et discipline.

Le secret réside dans l’activité physique

Aujourd’hui, le sport n’est plus réservé aux jeunes. Il est même très répandu chez les seniors. Deux tiers des 55-64 pratiqueraient régulièrement une activité physique, d’intensité modérée comme la marche ou le yoga voire d’autres activités plus soutenues comme la natation, le vélo ou la course à pied. Selon une étude menée par des scientifiques dans le domaine du sport à l’Institut Technologique de Karlsruhe (KIT), les personnes menant un style de vie actif ont 10 ans de moins en termes de motricité que les personnes sédentaires. Ainsi une personne âgée de 50 ans qui exerce une activité physique régulière est tout aussi en forme qu’une personne de 40 ans qui est inactive.

150 minutes par semaine

Suite à l’explosion démographique, les pouvoirs publics, conscients de l’enjeu de société que représente la santé, multiplient les recommandations quant à la mise en place d’activités physiques pour les seniors. Par activité physique, il faut comprendre des activités qui englobent autant les déplacements journaliers et le jardinage que les loisirs ou une activité sportive plus soutenue. L’Office fédéral du sport (OFSPO) recommande une activité régulière puisqu’elle a des effets positifs immédiats «sur la qualité de vie et permet d’éviter, ou en tout cas de retarder, la perte d’autonomie et la dépendance». Il préconise deux heures et demie de mouvement par semaine, sous forme d’activités quotidiennes ou de sports d’intensité moyenne. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a également émis des recommandations en précisant que la combinaison d’activités d’intensités différentes améliore le capital santé. Dix minutes d’une activité sportive d’intensité élevée apportent les mêmes bénéfices que vingt minutes d’activité d’intensité moyenne.

Notre capital santé, notre avenir

Notre corps compte quelques 300 muscles qu’il faut renforcer. Avec l’âge, notre masse musculaire fond environ 1% par an, notre force diminue et les os perdent leurs sels minéraux. A 30 ans, un homme a en moyenne 36 kg de muscles contre 23 kg seulement à 70 ans. En pratiquant des activités physiques modérées ou soutenues, nous travaillons sur notre capital santé. La santé est d’ailleurs au cœur des préoccupations des seniors. C’est l’un des sujets les plus souvent évoqués dans les conversations des plus de 50 ans.

Il n’y a pas d’âge pour reprendre une activité physique et renforcer son tonus et sa masse musculaire. – Roxane Héritier Hunziker & Anouk Gaillard, Co-fondatrices de l’Association Connect Seniors.

Une activité régulière permet de renforcer le capital tant musculaire qu’osseux. Les activités physiques ludiques ou sportives vont diminuer la pression artérielle, dégager les voies respiratoires et préserver la souplesse du corps. Les bénéfices sont également visibles pour contrôler une prise de poids ou encore diminuer les risques de chutes.

Oser reprendre une activité, bien pour le corps mais pas seulement

Pas d’excuses pour les sédentaires, pour les personnes qui n’ont jamais pratiqué de sport ou celles qui ont dû arrêter une activité sportive. Il n’y a pas d’âge pour reprendre une activité physique et renforcer son tonus et sa masse musculaire et ainsi réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Les fonctions cognitives sont également stimulées. Toute activité physique a un effet bénéfique sur les troubles de l’humeur et le risque fréquent de dépression chez les seniors.

Lorsqu’on pratique une activité physique, nous favorisons les contacts sociaux, ce qui diminue les risques d’isolement. Les raisons sont multiples pour se lancer mais il est évidemment conseillé de s’orienter vers un médecin pour effectuer un bilan de santé avant de démarrer une activité physique régulière. De nombreuses cliniques proposent d’ailleurs aujourd’hui ce type d’examens. Il est utile de savoir que certaines caisses maladies prennent en charge ces bilans de santé et de prévention. Si vous avez besoin d’un coup de pouce, il ne faut pas hésiter à faire appel à un coach sportif et il existe également de nombreux sites internet ou applications connectées qui permettent de suivre le développement de vos activités.

L’activité physique est tout simplement source de bien-être, de sérénité et de confiance en soi. C’est le meilleur moyen de conserver son autonomie et de pouvoir rester à son domicile, ce qui est l’un des souhaits les plus chers des seniors.

Alors à vos baskets!

Texte: Roxane Héritier Hunziker & Anouk Gaillard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT