en bonne santé malgré tout!
Éditoriaux

En bonne santé malgré tout!

31.10.2022
par SMA

«Nous vivons une époque folle! – c’est une phrase que l’on entend de plus en plus souvent. La pandémie de Covid-19 a laissé derrière elle des destins parfois difficiles, que ce soit sur le plan de la santé, de l’économie ou du mental. Nous avons vu comment le système de santé a atteint ses limites et comment tout ce dont on est si sûr peut soudain sembler fragile. Et cela ne s’est pas arrêté là: guerre, crise énergétique, pénuries – «nous vivons une époque folle»!

Ces évolutions nous influencent et ont des répercussions sur notre santé, mais nous pouvons agir!

Si nous mettons le focus sur notre santé et que nous la comprenons, comme le prône le «modèle de salutogenèse» du sociologue Aaron Antonovsky, non pas comme un état mais comme un processus, cela nous aide à reconnaître nos possibilités d’action. Nous préservons et développons la santé en organisant une transition en douceur entre la maladie et la santé. Bien que nous ne puissions pas faire de la magie et ignorer les réalités, nous pouvons recourir à des ressources et contribuer ainsi au maintien ou à l’amélioration de notre santé.

Nous trouvons des ressources importantes pour notre santé non seulement en nous-mêmes, mais aussi dans notre environnement social. Tout ce qui favorise ou protège la santé est considéré comme une ressource.

Il est recommandé de prendre en compte différents domaines de la vie. Souvent, nous pensons en premier lieu à notre corps et à la manière dont nous pouvons le maintenir en bonne santé et renforcer ses défenses par le sport ou l’alimentation. Cependant, nous pouvons trouver un potentiel de santé non seulement dans les activités physiques, mais aussi dans les échanges sociaux, les activités créatives, les moments spirituels et les expériences sensorielles. Cette multitude de possibilités peut être exploitée de différentes manières, que ce soit en faisant «plus de cela» ou en faisant «moins de cela».

Nous trouvons des ressources importantes pour notre santé non seulement en nous-mêmes, mais aussi dans notre environnement social.

Que l’on ait par exemple besoin d’un moment de solitude ou de compagnie, de faire du sport ou de nous reposer… Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse: nos choix sont aussi individuels que la perception de la santé elle-même. Il est toutefois important de noter que plus le répertoire de ressources est important, plus nous avons de possibilités d’action. Il vaut donc la peine de chercher des ressources dans différents domaines de la vie, de les tester et de découvrir lesquelles nous sont utiles.

En cette période de l’année, il est possible de trouver de nombreuses ressources: une soirée détente sur le canapé avec un film réconfortant, une longue promenade en automne dans la forêt ou une discussion avec un ami proche autour d’une tasse de thé chaud.

«Nous vivons une époque folle!» Oui, et nous pouvons mettre le focus sur la santé!

Texte Claudia Galli Hudec, Karin Stuhlmann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT