aéroports
IStockPhoto/Jag_cz
Intelligence Artificielle Mobilité

Améliorer la sécurité dans les aéroports grâce à l’intelligence artificielle

27.09.2023
par Léa Stocky

Spécialiste de l’aérospatiale et de l’aéronautique et grand passionné, Merih Alphan Karadeniz est le fondateur d’ArgosAI Technology, une entreprise créée en 2015 qui s’est donnée pour mission de révolutionner la sécurité aérienne grâce à l’intelligence artificielle.

Merih Alphan Karadeniz, fondateur ArgosAI Technology

Merih Alphan Karadeniz
fondateur ArgosAI Technology

ArgosAI développe des systèmes automatisés de pointe basés sur l’IA et spécialisés dans la détection en temps réel des débris de corps étrangers (FOD). Ces systèmes sont conçus pour améliorer la sécurité et l’efficacité des aéroports en identifiant rapidement tout débris ou objet étranger sur les pistes, les voies de circulation et les aires de trafic. Dans cette interview, Merih Alphan Karadeniz nous explique en quoi ces systèmes sont une réelle innovation et révolutionnent le secteur de l’aviation.

Merih Alphan Karadeniz, comment le projet ArgosAI a-t-il vu le jour et quelles technologies utilise-t-il ?

Tout a commencé lorsque le premier avion que nous avions conçu dans mon ancienne entreprise a effectué son premier vol. J’ai vu de nombreux techniciens effectuer une recherche de FOD sur la piste, manuellement, à travers les 3 km de piste. Le fait de réaliser l’ampleur des risques qu’un FOD peut engendrer lors de notre premier vol a doublé mon stress. C’est à ce moment-là que je me suis demandé si la technologie pouvait résoudre ce problème. Trouver la réponse à cette question a été un voyage de huit ans.

Le projet ArgosAI est ainsi né de la volonté d’améliorer la sécurité dans les aéroports. En exploitant les dernières avancées en matière d’intelligence artificielle, d’apprentissage automatique, de vision par ordinateur et de technologie des capteurs, nous visons à fournir aux aéroports des systèmes de détection de FOD et de retournement de pointe qui renforcent la sécurité opérationnelle, réduisent les temps d’arrêt et, en fin de compte, contribuent à des opérations d’aviation plus sûres et plus efficaces.

Quels sont ses avantages pour les aéroports ?

Les systèmes de détection de FOD basés sur l’IA fonctionnent en temps réel et surveillent en permanence les surfaces aéroportuaires. Ils peuvent identifier et classer les débris dès leur apparition, ce qui permet d’agir immédiatement.

En évitant d’endommager les moteurs, les pneus et d’autres composants critiques des avions, les compagnies aériennes peuvent économiser des sommes importantes sur les dépenses de maintenance et de réparation. L’automatisation fournie par les systèmes basés sur l’IA permet quant à elle une surveillance continue des pistes et des aires de trafic, réduisant le besoin d’inspections manuelles, ce qui permet d’utiliser davantage les pistes et les aires de trafic et de réduire le risque de retard des vols. Ensuite, les systèmes d’IA peuvent fonctionner dans diverses conditions météorologiques, y compris par faible visibilité et dans l’obscurité. Cette adaptabilité garantit une détection cohérente des FOD, quels que soient les facteurs environnementaux. Les systèmes d’IA peuvent enfin collecter et analyser de grandes quantités de données au fil du temps. Ces données peuvent être utilisées pour identifier des schémas et des tendances liés à l’apparition de FOD, aidant ainsi les aéroports et les autorités aéronautiques à prendre des décisions éclairées pour prévenir les incidents de FOD à l’avenir.

On estime que les dommages causés par les corps étrangers aux moteurs, aux pneus et à d’autres composants des avions coûtent plus de 4 milliards de dollars par an. Les systèmes d’IA permettent ainsi aux compagnies aériennes d’économiser d’importants coûts de maintenance et de réparation. La réduction des incidents liés aux FOD entraîne aussi une diminution de la pollution et des dommages environnementaux.

Du point de vue de la conformité réglementaire, ces systèmes aident les aéroports à respecter les exigences réglementaires, garantissant ainsi la conformité avec les normes des autorités aéronautiques.

Un autre des grands avantages des systèmes de détection des FOD basés sur l’IA est qu’ils peuvent être facilement adaptés à des aéroports de tailles et de volumes de trafic différents. Cette évolutivité permet aux grands aéroports internationaux comme aux petits aéroports régionaux de bénéficier de cette technologie. IIs peuvent s’intégrer à d’autres systèmes aéroportuaires afin de fournir une vue d’ensemble des opérations aéroportuaires.

Avec qui travaillez-vous ?

Nous travaillons avec les plus grands aéroports du monde, tels que celui d’Istanbul. En plus d’assurer la sécurité de leur piste, notre système basé sur l’IA aide les personnes travaillant dans les aéroports à réduire leur charge de travail et leur stress dans leurs tâches quotidiennes. Nous travaillons également avec l’aéroport de Londres Gatwick pour l’aider à augmenter le niveau d’automatisation de ses portes d’embarquement et avec l’aéroport d’Alanya-Gazipaşa, qui est l’un des principaux aéroports permettant d’accéder aux meilleurs sites touristiques de Turquie, à proximité d’Antalya. C’est le premier aéroport où un système de détection des corps étrangers basé sur l’IA a été testé.

Comment voyez-vous l’évolution de ce système ?

Avec la croissance de l’aviation, la demande de systèmes avancés de détection des corps étrangers augmentera, ce qui favorisera l’expansion du marché. Les algorithmes d’IA devenant plus précis et plus efficaces, les systèmes de détection de FOD basés sur l’IA peuvent aujourd’hui offrir les systèmes les plus performants, ce qui les rend plus attrayants pour les aéroports et les autorités aéronautiques. Par ailleurs, les autorités aéronautiques du monde entier se familiarisent de plus en plus avec ces technologies. Après les effets de la pandémie, les aéroports sont toujours soumis à des pressions en matière d’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts. Je pense que les objectifs de rentabilité, d’optimisation des opérations et de satisfaction des clients seront déterminants pour l’adoption de ces systèmes à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT