Carrière Construction et Immobilier Éducation et Formation Immobilier Interview

Le plus beau métier du monde

21.10.2018
par SMA

L’architecture, c’est bien connu, est un métier de passion qui demande à être aimé comme le plus beau des bijoux. Mario Borreggine, architecte / designer et directeur de l’école idées HOUSE, nous donne un aperçu des possibilités qu’offre une formation dans ce domaine, où le cœur du succès réside dans la flamme qui dévore chaque architecte.

A voir les émissions de télévision et le nombre impressionnant de revues spécialisées dans les kiosques à journaux, y a-t-il beaucoup d’intérêt pour l’architecture d’intérieur et la décoration?

C’est un phénomène déjà connu dans d’autres pays. La nécessité d’avoir des espaces mieux organisés et plus esthétiques touche un plus large public qu’autrefois. Je dois dire que j’apprécie beaucoup ces programmes.

Les apprécies-tu en tant que professionnel?

Oui, je suis sûr de mieux les comprendre qu’un amateur.

Portes-tu de l’eau à ton moulin?

Tout semble très facile. Au-delà des idées très sympathiques soient-elles, le vrai problème réside dans la capacité d’adapter ce qu’on a vu à la télé chez soi. Il s’agit presque toujours de projets qui, grâce à l’expérience et au savoir-faire de professionnels, prennent forme en très peu de temps. Avant la partie résultat du travail, on oublie trop souvent la phase projet. Ce n’est pas aussi simple que cela. Par exemple, il ne suffit pas de regarder un chef cuisinier préparer un plat gastronomique pour en faire autant. Il y a un autre point qui me semble important, la créativité.

Y a-t-il une différence entre copier et créer?

Bravo! Ceci est la chose la plus belle et la plus difficile à enseigner et à apprendre.

Que dois-je faire pour devenir architecte ou architecte d’intérieur?

La démarche la plus simple est de s’inscrire auprès d’une école professionnelle publique ou privée, afin d’obtenir un diplôme. Pour autant, elle ne garantit pas une sécurité d’emploi.

Je m’explique. On a souvent tendance à oublier que l’importance de ce métier réside plus dans la capacité à exprimer ses connaissances que dans les connaissances elles-mêmes.

Pourrais-tu nous donner quelques exemples?

C’est assez simple. En 30 ans de carrière, je n’ai jamais vu un architecte ou architecte d’intérieur engager quelqu’un exclusivement parce qu’il a montré la copie de son diplôme mais, au contraire, pour la richesse de son travail personnel. Au-delà du parcours académique, ce qui fait la différence c’est bien l’étudiant(e).

Y a-t’il donc d’autres voies pour pratiquer ce métier?

Certainement il y a énormément d’architectes d’intérieur excellents et reconnus et d’architectes qui se sont formés par des voies moins académiques. Moi je suis convaincu qu’un départ au travers d’une école aide et simplifie. L’important est de trouver une école qui convient et qui donne l’opportunité de se former. J’ai une longue carrière professionnelle derrière moi, dont 20 ans dans l’enseignement et j’ai vu de tout dans les écoles: de l’élitisme au laxisme. Moi je vois plutôt les étudiants comme «des édifices» à construire où eux-mêmes sont les architectes, les designers.

Est-ce que n’importe qui peut devenir architecte ou architecte d’intérieur?

Je pense que tout le monde peut essayer. Je me souviens qu’une de mes étudiantes les plus brillantes avait une formation de commerce, sans aucun pré-requis artistique. C’est très beau de voir tout ce qu’on est capable de faire avec de la volonté et un encadrement approprié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT