mariage
Mariage

Traditions de mariages différentes mais même amour

18.01.2022
par Simon Misteli

L’amour est universel. La célébration de l’amour diffère toutefois d’une culture à l’autre. Chacune reflète en effet les différentes manières de comprendre ce sentiment. Voici cinq exemples de pays qui fêtent le mariage par des traditions uniques.

Inde – un amour éternel

L’Inde est un pays aux multiples facettes avec de nombreuses sous-cultures et traditions différentes. Il en va de même pour les coutumes de mariage. Néanmoins, en général, la cérémonie commence la veille du mariage pour la mariée indienne. Avec toutes les femmes de la famille, elle effectue la cérémonie du mehndi

Bien évidemment, le henné sur les mains de la mariée ne doit pas manquer. La règle est la suivante: plus la couleur est foncée, plus le lien entre la mariée et le marié sera fort. C’est pourquoi les mariées laissent souvent sécher le henné jusqu’à huit heures. 

Les mariages hindous se déroulent généralement à l’extérieur, sur la terre ferme. Pendant la cérémonie la plus importante, on allume un feu autour duquel les mariés doivent faire sept tours. Les époux se tiennent par la main. Chaque tour représente une promesse et une prière pour un avenir commun de prospérité, de sécurité et d’enfants. 

Mexique – une union pacifique

Dans les mariages mexicains, les chapelets revêtent une importance particulière. On en trouve en effet sur la voiture des nouveaux mariés, sur la façade de l’église, sur le gâteau de mariage et autour des cadeaux de mariage. Néanmoins, cet objet n’est pas que décoratif. Ce qu’on appelle le « lazo de boda », un long chapelet blanc avec des perles et des bijoux, symbolise en effet la pérennité du mariage. Enroulé autour du cou et des épaules du couple, il est censé symboliser leur union. La culture mexicaine célèbre ainsi l’amour comme la réunion de deux parties qui ne font plus qu’une. La piste de danse reflète également cet état d’esprit. En effet, le couple choisit la chanson d’ouverture, ce qu’ils appellent « notre » chanson. Pendant qu’ils dansent sur cette chanson, les invités se regroupent autour des mariés en se tenant la main, en dansant et en formant un cœur. 

Chine – Une nouvelle vie

En Chine, l’union de jeunes mariés n’est pas seulement une affaire entre deux amoureux, mais entre deux familles. En conséquence, un rituel en particulier joue un rôle important dans le mariage chinois: c’est la cérémonie du thé qui soude les familles. Traditionnellement, la mariée sert le thé à sa famille avant le mariage. Après la célébration, les mariés le servent ensemble à la famille du marié. Néanmoins, de nos jours, la cérémonie du thé est généralement organisée pour les deux familles en même temps. Les jeunes mariés montrent ainsi leur amour et leur reconnaissance envers leurs familles pour l’éducation et les soins dont ils ont bénéficié depuis leur naissance. Il s’agit d’une sorte de célébration du passage à l’âge adulte qui sert également d’adieu aux anciennes familles et de préparation à la fondation d’une nouvelle famille à part entière. Pour cela, après que chaque membre de la famille ait bu du thé, les amoureux reçoivent de leurs oncles, tantes et autres membres de la famille des enveloppes rouges contenant de l’argent. Après la boisson cérémonielle, on passe au repas pendant lequel sont servis des plats dont les noms sont liés aux rêves d’enfance des mariés et à la fondation d’une famille.

Nigeria – quatre éléments de la vie

Un très beau rituel, hérité des Yoruba du Nigeria, consiste à “déguster” symboliquement les quatre éléments. Le vinaigre, le citron, le poivre et le miel sont en effet censés représenter les différents aspects de la vie. Dans ce témoignage d’amour, avec le citron, les mariés promettent de se soutenir dans la défaite comme dans la réussite. Le poivre représente la passion dans la vie de couple tandis que le miel symbolise la douceur des moments vécus ensemble. 

Pays de Galles – l’amour en fleur

Qui ne connaît pas la tradition du mariage présentée dans tous les films à l’eau de rose américains? La mariée fait dos aux demoiselles d’honneur et leur jette son bouquet qu’elles doivent attraper. Celle qui reçoit le bouquet se mariera peu de temps après. Au Pays de Galles, cette tradition a une autre signification. Tout d’abord, les Gallois donnent aux hommes autant qu’aux femmes l’espoir d’un futur mariage. En effet, dans certaines régions, la coutume veut que la famille de la mariée « enlève » cette dernière juste avant la cérémonie. La famille et les amis du marié doivent alors tenter de libérer la future épouse. Celui ou celle qui parvient à sauver la demoiselle en détresse se voit prédire qu’il ou elle  se mariera dans l’année. Malgré ce rituel qui réunit les familles, le bouquet de la mariée reste important pour les femmes. Il contient en effet des feuilles de myrte, une plante à feuilles persistantes qui symbolise l’amour dans la vie. Au lieu de lancer le bouquet, la mariée distribue une fleur à ses demoiselles d’honneur. On dit que lorsqu’elle fleurira, la demoiselle se mariera. 

Texte Simon Misteli

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT