Interview par Léa Stocky

Hélène Darroze : « L’été, c’est la meilleure saison pour aller au plus simple »

La cheffe étoilée met de l’été dans nos assiettes à travers une interview pleine de saveurs.

Généreuse, humble, authentique, Hélène Darroze incarne la quatrième génération de cuisiniers de sa famille. Si la cheffe étoilée se retrouve aujourd’hui aux côtés de celles et ceux qu’elle admirait étant petite, cette éternelle optimiste continue de cuisiner avec passion et beaucoup d’humilité. Dans cette interview, elle nous donne des idées pour mettre de l’été dans nos assiettes.

Hélène Darroze

Image : © Bernhard Winkelmann

Hélène Darroze, quelles sont vos sources d’inspiration pour créer de nouveaux plats ?

Je pars du produit, que je sélectionne en fonction de la saison, du respect de l’environnement qui m’entoure et de l’équilibre du goût et des textures. Je mets tout mon cœur et mes émotions dans mes plats. Mon inspiration peut venir de ce que mon terroir et ma famille m’ont transmis, mais aussi de ce que j’ai appris lors de mes voyages et de mes rencontres. Un plat raconte toujours une histoire.

Quel est votre ingrédient préféré et pourquoi ?

La tomate ! Il s’agit de mon ingrédient préféré, en raison de son goût et de sa saveur. Elle offre une multitude de variétés et de possibilités, comme produit central, comme base ou comme accompagnement.

Quels conseils donneriez-vous pour préparer des repas légers et rafraîchissants pendant les mois d’été ?

Il faut aller sur les marchés qui sont remplis de produits merveilleux, que ce soit en fruits et légumes ou en poissons, et qui sont la base d’une cuisine légère. Ensuite, je conseille de les cuisiner simplement, voire de les manger crus, avec toutes les herbes et les condiments que l’été propose. On peut par exemple imaginer un poisson rôti avec un filet d’huile d’olive, une salade de tomates et quelques courgettes crues avec un peu de parmesan. L’été, c’est la meilleure saison pour se tourner vers de très bons produits et aller au plus simple.

Quels sont vos vins ou boissons préférés pour accompagner des repas d’été ?

On pense avant tout aux bons rosés. Personnellement, je bois beaucoup d’eau fraîche que j’aromatise avec des herbes, des agrumes, des concombres ou même des fruits. Je bois également énormément de thés glacés, que ce soient des thés verts, des thés noirs ou des thés fumés.

Il faut aller sur les marchés qui sont remplis de produits merveilleux, que ce soit en fruits et légumes ou en poissons, et qui sont la base d’une cuisine légère.

Quels sont vos conseils pour organiser un barbecue parfait ?

Je dirais qu’il faut faire attention au feu, à l’allumer bien en avance et avec des bois intéressants tels que des sarments de vignes qui apportent un goût à la cuisson. Il faut également bien choisir ses produits, et je conseille de préparer de bonnes marinades et de rajouter des épices, des condiments, des herbes, de l’ail etc. On peut aussi très bien s’amuser avec les sauces, en faisant par exemple une sauce vierge ou une bonne mayonnaise.

Quels sont les desserts estivaux que vous appréciez particulièrement ?

J’adore les tartes, et l’été s’y prête particu­lièrement car on a des fruits tels que la fraise, la cerise, l’abricot, et un peu plus tard les pêches, les nectarines, les prunes ou encore les mirabelles. J’aime les tartes rustiques, quand le fruit cuit en même temps que la pâte, ou encore les tartes clafoutis. Je recommande aussi les bonnes salades de fruits, que l’on alimente avec des herbes, de la vanille ou de la cardamome et que l’on sert ensuite avec une crème glacée à la vanille. Je pense aussi aux fruits rôtis et aux fruits entiers fourrés à la crème d’amande et aux fruits secs.

Les Tomatesde Bruno Cayron à Cayre de Valjancelle Noire de Crimée et Marmande comme un tartare au thon de Méditerranée assaisonnées d’une harissa tomate et fraise, feuilles d’obione et câpres séchées, bouillon d’eau de tomate légèrement fermenté et huile de livèche

Les Tomates
de Bruno Cayron à Cayre de Valjancelle Noire de Crimée et Marmande comme un tartare au thon de Méditerranée assaisonnées d’une harissa tomate et fraise, feuilles d’obione et câpres séchées, bouillon d’eau de tomate légèrement fermenté et huile de livèche

Pouvez-vous nous recommander quelques destinations culinaires estivales que vous aimez ?

Pour moi, c’est le Pays basque, côté français comme côté espagnol. Je pense que dans toute la France, que ce soit en Bretagne, dans le Sud-Est, ou même en montagne comme en Savoie, on n’a pas besoin d’aller bien loin pour profiter de l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27.06.2024
par Léa Stocky
ARTICLE PRÉCÉDENT