robotics industry four engineering facility robot arm moving at different directions. high tech industrial technology using mon machine learning. mass production automatics. close up
iStockPhoto/gorodenkoff
Industrie Moderne

État des lieux du marché du travail dans l’Industrie

29.05.2024
par Océane Ilunga

Yves Defferrard, responsable du secteur Industrie chez Unia, le syndicat suisse, offre un aperçu perspicace de l’état actuel du marché du travail dans l’industrie. Au cours de cette interview, nous explorons les questions cruciales concernant les conditions de travail, les négociations collectives, les perspectives d’emploi et les défis en matière de formation auxquels sont confrontés les travailleurs de ce secteur.

Yves Defferrard,Responsable du secteur Industrie chez Unia

Yves Defferrard
Responsable du secteur Industrie chez Unia

Yves Defferrard, quels sont les principaux défis auxquels les travailleurs de l’Industrie sont confrontés ?

Il y a en a plusieurs mais le défi majeur pour la Suisse, c’est de maintenir sa place industrielle. La position de la Suisse se situe principalement dans les secteurs à haute valeur ajoutée, nécessitant un personnel très hautement qualifié. Il est crucial de maintenir ce haut niveau de formation pour rester compétitif dans un environnement globalisé où la préservation des emplois est essentielle.

Cependant, la Suisse souffre du manque d’une véritable politique industrielle. Il est impératif que le gouvernement suisse prenne conscience de la nécessité d’avoir un ministre de l’Industrie, comme c’est le cas dans d’autres pays. Cette branche économique, capitale pour la Suisse, mériterait d’avoir une représentation à part entière au niveau de la Confédération, tant elle est vitale pour le pays.

Enfin, le plus grand défi réside dans la reconversion écologique et sociale de l’industrie. Actuellement, nous sommes confrontés à une industrie assez polluante qu’il est nécessaire de transformer vers un modèle plus durable. Comment pouvons-nous opérer cette transition ? Comment pouvons-nous transformer les compétences des employés tout en préservant les emplois, et ce, de manière aussi douce que possible, sans recourir simplement à des licenciements massifs ?

Quels sont les principaux défis des conventions collectives de l’Industrie ?

Dans les conventions collectives, l’un des principaux défis en matière de conditions de travail concerne en premier lieu le pouvoir d’achat. L’objectif est de garantir que le salaire actuel reste au moins équivalent, voire augmente d’une année à l’autre. Ensuite, il y a la question du temps de travail. De nos jours, la nouvelle génération privilégie davantage l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Quel est le rôle des syndicats dans le secteur industriel selon vous ?

Il demeure essentiel car il contribue au maintien des emplois et permet de faire face aux licenciements collectifs. Le syndicat joue un rôle crucial en sensibilisant les salariés à la nécessité de s’organiser collectivement pour défendre leurs intérêts.

Quels sont les métiers les plus demandés dans le secteur industriel ?

Les métiers qualifiés, tels que ceux de mécanicien et d’horloger, sont très recherchés. En général, les emplois de l’industrie offrent de nombreuses opportunités donc cela vaut la peine de faire un apprentissage en Suisse dans des emplois de l’industrie.

Comment l’automatisation et les avancées technologiques affectent-elles les perspectives d’emploi ?

L’automatisation peut être bénéfique si elle est accompagnée d’une formation du personnel, permettant ainsi de conserver les travailleurs existants et de réaliser une transition sociale et responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT