sourire « j’aimerais que les gens trouvent toujours le temps de sourire »
Business

« J’aimerais que les gens trouvent toujours le temps de sourire »

26.09.2022
par Andrea Tarantini

Rêveur, ouvert d’esprit et calme, c’est ainsi que se décrit Malwyn Burkhalter, connu sous le nom de Naswyn sur les réseaux sociaux. À 20 ans, avec plus de quatre millions d’abonnés, le jeune romand est une des personnalités suisses les plus suivies sur TikTok. Dans l’interview qui suit, il nous explique ce qui l’a amené très jeune à se lancer le pari de devenir influenceur.

Malwyn, quand et comment ton aventure sur TikTok a-t-elle commencé ?

J’ai commencé à poster régulièrement sur la plateforme en janvier 2020, donc peu de temps avant le semi-confinement. Après avoir entendu des entrepreneurs parler du potentiel de l’application, je m’étais lancé un défi avec plusieurs amis : atteindre le plus d’abonnés possible en cinq mois.

Pourquoi as-tu privilégié TikTok plutôt qu’un autre réseau ?

Je n’ai jamais vraiment privilégié un réseau au profit d’un autre. Je dirais que je fais les choses à part égale, selon les stratégies de visibilité de chaque application. Les chiffres diffèrent car ce n’est pas moi qui les contrôle et disons que TikTok m’a ouvert plus de portes qu’Instagram par exemple.

Un jour tu as décidé de suivre ton instinct et de prendre un risque : quitter l’école de commerce et te consacrer à 100 % à ton activité d’influenceur. Avais-tu une stratégie ?

Oui, lorsque cela faisait six ou sept mois que je prenais les réseaux vraiment au sérieux, j’ai décidé de quitter l’école de commerce. J’avais une stratégie et je savais aussi qu’une fois la situation sanitaire calmée, il y aurait même trois à quatre fois plus d’opportunités. Et ça a fini par être le cas.

Et avais-tu peur de ne pas y arriver ?

Je suis très optimiste et je ne me concentre pas sur la défaite. Je prends plutôt en compte le fait que l’échec est possible, mais tant que j’ai des idées de projets et de contenu, je ne me fais pas de soucis. Je sais que le métier d’influenceur est en quelque sorte éphémère, mais je pense qu’il faut profiter de chaque moment pour lancer plusieurs projets, quitte à n’en voir qu’un seul arriver à bon port.

Que faut-il pour réussir sur TikTok par rapport à d’autres plateformes ?

Ce qui caractérise TikTok est le fait que, plus on publie, plus les chances d’être vu sont hautes. Les plateformes comme Instagram préfèrent en revanche la régularité plutôt que la quantité de contenus. TikTok est satisfait lorsqu’il y a beaucoup de contenus à distribuer aux gens car les utilisateurs passent ainsi plus de temps sur l’application.

Qu’aimes-tu le plus dans ton métier ?

La communauté, des gens qui nous soutiennent tous les jours, qui sont là pour nous remonter le moral quand ça ne va pas trop, qui nous donnent de l’énergie en nous souhaitant le meilleur. J’adore aussi rencontrer des gens de différents horizons et pays, me lancer dans les recherches d’idées et d’opportunités, participer à des événements et à des voyages. Ce métier m’a aussi rendu indépendant et, au fil du temps, il m’a appris à être très à l’aise en matière de communication.

Qui sont tes modèles ?

Will Smith et Dwayne Johnson. D’ailleurs, beaucoup de gens me comparent à Dwayne Johnson à cause de mon sourire ! Il s’agit de deux personnes très ambitieuses qui ont réalisé leurs plus grands rêves, qui sont assez proches des miens.

Quels types de contenu préfères-tu créer et quels sujets aimes-tu traiter ?

J’aime beaucoup aborder le sujet de la santé mentale. Il s’agit d’un thème qui touche beaucoup de monde et surtout ma génération – qui voit souvent les réseaux sociaux être utilisés de manière toxique, pour se moquer des autres ouvertement et sans raison par exemple. Je pense qu’il est important pour un influenceur de bien choisir les sujets à traiter. Beaucoup de personnes suivent en effet des influenceurs car ils partagent leurs valeurs et leurs problèmes, ils se reconnaissent en eux et essaient de se soutenir mutuellement.

Souhaites-tu faire passer un message à travers tes contenus ?

J’aimerais que les gens trouvent toujours le temps de sourire et qu’ils n’oublient pas de rêver. Je souhaiterais que tout le monde se rappelle que dans la vie tout finit par s’arranger si l’on garde la bonne mentalité.

Comment vois-tu ton avenir ? Quels sont tes projets et tes rêves ?

J’ai beaucoup de rêves et j’aimerais les accomplir tous, mais tout en ayant toujours d’autres objectifs à atteindre. J’aimerais par exemple recevoir plusieurs prix dans l’industrie de la musique et du cinéma, mais aussi écrire des livres et prendre soin de ma famille en espérant que mes parents puissent voir ce que j’accomplis.

Interview Andrea Tarantini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT