Éducation et Formation Formation continue Industrie Innovation Interview

L’innovation doit être encouragée

16.03.2018
par SMA

La Suisse figure parmi les pays les plus innovants du monde, selon l’OMPI et l’IMD.  Mais que recouvre le terme «innovation»? Comment concrétiser une idée ou une invention dans un nouveau processus de fabrication, un nouveau produit ou un nouveau logiciel? M. Nasri Nahas, CEO de Biopôle SA, le parc scientifique romand dédié aux sciences de la vie et à l’innovation, nous livre son appréciation d’expert.

Que faut-il entendre par «innovation»?

A mon avis, il faut faire la différence entre une «idée-découverte» et une «innovation». L’idée brillante ou la découverte originale peut naître dans un laboratoire. Si l’on pense que le résultat peut s’avérer intéressant, on va même déposer un brevet. Mais on est face à une «innovation» seulement lorsque cette idée ou découverte rencontre un «marché», une «demande réelle». Pour qu’il y ait innovation, il faut qu’une demande concrète existe pour un nouveau produit ou service. Selon moi, il n’y a pas de petites ou de grandes innovations. Une amélioration d’un processus dans une chaîne de fabrication est aussi une innovation (qui peut avoir des conséquences positives importantes pour l’entreprise). Ceci dit, soyons clair: toute innovation n’est pas ou ne devient pas une révolution de produit, industrielle ou commerciale!

Comment mesure-t-on l’innovation d’un pays?

L’innovation touche tous les domaines. Ceci se voit dans les types de brevets qui sont déposés à l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, à Genève). C’est elle qui gère l’enregistrement des brevets, sur remise d’un dossier très complet. L’une des mesures de l’innovation est le nombre de brevets par habitants d’un pays. On y ajoute encore quelques autres critères (l’éducation, la productivité, l’efficience), et on arrive à un classement international. L’an passé, l’OMPI a classé la Suisse comme le pays le plus innovant au monde, pour la 7e fois consécutive.

Comment expliquer que la Suisse soit un pays si innovant?

Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, nous disposons en Suisse d’une formation académique solide et de haut niveau avec les Universités, les Ecoles Polytechniques Fédérales, les Hautes Ecoles Spécialisées et tous les autres instituts spécialisés. La qualité de la formation professionnelle dans le cadre de l’apprentissage dual est aussi un élément crucial. A cela s’ajoute un secteur industriel dynamique, même si la situation peut parfois être difficile dans certains secteurs d’activités spécifiques. J’ajouterais encore un élément. Celui d’un «bon circuit aller-retour» entre un esprit de découverte chez les chercheurs et les milieux industriels, qui sont toujours demandeurs de nouveautés (processus, matières, etc.) pour améliorer leurs produits.

Qu’en est-il du canton de Vaud dans les sciences de la vie en particulier?

En Suisse, le canton de Vaud est très bien placé dans ce secteur. Il dispose en effet d’un socle de formation assez unique basé sur trois piliers majeurs: l’Université de Lausanne, l’EPFL et le CHUV, auxquels s’ajoutent les Ecoles spécialisées en sciences managériales que sont l’IMD (Institute for Management and Development), l’HEL (Ecole Hôtelière de Lausanne) et toutes les HES (Hautes Ecoles Spécialisées). Dans le canton, les secteurs de la biotechnologie (biotech) et de la technologie médicale (medtech) sont très actifs: ils font le 25% des exportations de la région. Les sciences de la vie sont vraiment devenues un core business du canton. Le fort développement de sociétés telles que Ferring, Edwards, Medtronic, Nestlé Health Science, entre autres, en ont sont la preuve concrète. Ceci sans compter sur un socle très dynamique de startups vaudoises: plus d’une startup sur deux en Suisse dans le domaine est née dans le canton de Vaud.

Comment se fait le passage de la R&D à la production?

On compte près de 400 laboratoires de recherche spécialisés dans les sciences de la vie dans le canton de Vaud.

On compte près de 400 laboratoires de recherche spécialisés dans les sciences de la vie dans le canton de Vaud. Mais nous devons encore faire plus d’efforts pour rapprocher les chercheurs avec le secteur industriel Très important aussi, nous devons développer plus l’esprit entrepreneurial chez nos chercheurs. – Nasri Nahas, CEO de Biopôle SA 

Mais nous devons encore faire plus d’efforts pour rapprocher les chercheurs avec le secteur industriel. Très important aussi, nous devons développer plus l’esprit entrepreneurial chez nos chercheurs. Il faut aussi remplacer la crainte de l’échec, très prépondérante en Suisse, par l’esprit d’entreprendre: «Fail often to succeed sooner». Nous devons encourager la curiosité scientifique, éviter de créer des «silos» et favoriser les échanges entre disciplines et industries: c’est vers cet esprit de communauté et d’écosystème que tend le Biopôle.

En quoi votre StartLab encourage-t-il l’innovation?

StartLab s’attèle à encourager les découvertes, même petites, à sortir des laboratoires et à confronter le marché de l’innovation et de l’entreprenariat. Le pas peut parfois faire peur, mais nous sommes là pour aider les jeunes entrepreneurs à le franchir. Ainsi, nous proposons des infrastructures de laboratoires et de bureaux (un total de 1000m2) complètement équipés, ce qui allège le poids de ce premier saut et transforme l’investissement initial en coûts variables et flexibles qui dépendent du développement des startups. Nous voulons ainsi encourager la culture «Agile» de «pivotage» dans le domaine des sciences de la vie. StartLab permet de créer le lien entre le concept novateur et le produit, notamment grâce au support, la formation et le mentoring par un club d’entrepreneurs que nous proposons aux sociétés incubées. Cette offre complète est unique en Suisse! Au Biopôle, c’est tout un centre d’excellence s’appuyant sur les talents, l’expertise et la dynamique de tout notre écosystème académique et industriel que nous mettons à la disposition de nos startups pour les accompagner dans leur croissance.

Interview Jean-Louis Emmenegger

Photos Biopole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT