Suisse

Quand y a pas l’feu au lac, rafraîchissons-nous!

03.07.2021
par Andrea Tarantini

Cet été, pourquoi se précipiter en bord de mer? Avec ses quelque 1500 lacs, la Suisse offre un océan de possibilités aquatiques, épiques et ludiques! 

«Oh les pauvres petits Suisses!», qu’ils disent, «Regardez-les, contraints de traverser monts et vaux chaque été pour profiter de la mer». Il faut pardonner la condescendance des voisins, car sous le soleil estival, le bleu émeraude des lacs helvétiques n’a rien à envier aux plages inondées de touristes rougeoyants, là-bas, au-delà des frontières. Qu’il soit sportif, familial ou encore romantique, le plaisir lacustre se décline à l’infini, été après été, pour la joie des vacanciers. Des eaux turquoises du lac de Cauma niché dans les Grisons jusqu’aux rives du grandiose Léman – le plus grand lac d’Europe – les Helvètes ont toujours su tirer le meilleur des activités à la surface, à l’intérieur et au bord du lac! 

La croisière s’amuse 

Pour commencer, cap sur les loisirs nautiques à la surface de l’eau. Les options sont variées et chacun y trouvera son compte, que l’on soit un parfait débutant ou un réfractaire sceptique. Par exemple, les vents constants et réguliers en Suisse font de ce pays un terrain de jeu idéal pour s’initier à la planche à voile ou au kitesurf. Le lac de Zurich et le lac de Constance, entre autres, sont réputés pour offrir des conditions optimales aux sports à voile, en plus des formidables paysages alpins qui subliment l’expérience. 

Si l’on compte un ou plusieurs bout-en-train comiques dans son groupe d’amis, les planches de Stand Up Paddle (SUP) s’avèrent idéales pour un après-midi sur le lac. Cette activité facile d’accès aux novices et aux enfants (car peu risquée et fort amusante) se pratique debout sur la planche SUP et muni d’une pagaie. Ainsi paré, on parcourt un circuit aquatique aux côtés des camarades, préférablement sur des eaux calmes telles que celles du lac de Sempach dans le canton de Lucerne, par exemple. L’équipement requis se trouve aisément dans l’un ou l’autre des points de location, tout comme pour le matériel de kayak ou d’aviron. Bien que ces sports se pratiquent en position assise, le pagayage demande une bonne dose d’énergie ainsi qu’une initiation encadrée par un moniteur. Finalement, en croisière de rêve sur le lac Léman ou dans un élégant yacht panoramique loué au bord du lac des Quatre-Cantons, les créatures délicates qui ne veulent pas trop se mouiller trouveront, elles aussi, leur plaisir à la surface de l’eau. 

Comme des poissons dans l’eau 

Au mois de juin, lorsque le mercure monte, un plongeon dans les divertissements rafraîchissants s’impose! C’est l’occasion d’explorer les mystères et merveilles du monde subaquatique, en s’essayant à la plongée sous-marine dans les lacs helvétiques. Pendant la balade sous-marine, la faune et la flore indigènes se laissent observer: à quoi ressemble un brochet ou une perche, lorsqu’ils ne sont pas accompagnés de pommes de terre frites? C’est l’occasion de le découvrir. Les fines bouches qui déplorent l’absence de dauphins et autres poissons clowns dans les eaux douces de Suisse pourraient être agréablement surprises par des sirènes, ou même une famille de kangourous! Ce sont là quelques-unes des sculptures installées sous l’eau, dans la «gouille» du Duzillet à St-Triphon (Vaud). De quoi donner à la plongée un caractère délicieusement insolite! Pour un baptême de plongée dans le lac, les villes de Bienne, Neuchâtel, Lausanne ou encore Genève accueillent les futurs plongeurs certifiés dans les écoles et clubs spécialisés. 

Le contexte aquatique étant ludique en soi, on ne requiert pas de matériel pour passer des instants hautement divertissants. Dans l’eau, une simple course, une partie de cache-cache ou encore le jeu du cercle avec un ballon feront le plaisir des petits et grands enfants. Et quand tombe la nuit, que les plages se désertent et que la lune estivale fait scintiller l’écume des vagues, les moins frileux iront s’offrir un bain de minuit. Utile, la plateforme Lake Lindt One permet de consulter la température du Léman à toute heure et à partir de 47 plages, de Coppet jusqu’au Bouveret. 

Au bord du lac 

Pour les jours d’été où l’on désire rester au sec, il est tout à fait possible de profiter des plaisirs du lac sans avoir à se jeter à l’eau. En VTT ou à pied, une myriade de randonnées proposent un itinéraire près du lac, avec une vue imprenable pour faire le plein de magnifiques souvenirs de vacances. Entre autres parcours qui tiennent leur promesse de paysage à couper le souffle, on compte la randonnée balisée menant au lac bleu d’Arolla. Ses eaux cristallines valent le détour dans le val d’Hérens, au coeur du Valais. Pour varier les plaisirs dans le même canton, le lac des Autannes situé en haute montagne est connu pour son caractère serein et approprié aux cours d’initiation à la pêche qui s’y déroulent. Indémodable, le pique-nique gourmand au bord du lac s’avère toujours une bonne idée. Histoire de stimuler l’appétit, une virée jusqu’au lac de Palpuogna dans les Grisons garantit un décor idyllique pendant le repas: en effet, cette région paradisiaque a été couronnée «plus beau coin de Suisse» par un sondage télévisé de la SRF. 

Ainsi, au terme d’un nouvel été rempli de réjouissances lacustres, les vacanciers restés en Suisse pourront fièrement déclarer: «Des vacances à la mer? Même pas nécessaire!» 

Texte Natacha Mbangila

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT