Digitalisation Industrie Innovation

La transition digitale des entreprises est une nécessité

03.06.2020
par Andrea Tarantini

Les nouvelles technologies ont envahi nos environnements et les ont changés d’un point de vue structurel mais également culturel. Le numérique a révolutionné de nombreux domaines. L’industrie a été redéfinie et les entreprises doivent aujourd’hui s’adapter au tournant numérique et opter pour une transformation digitale. En 2020 plus que jamais auparavant, il faut donc accueillir l’«Industrie 4.0» à bras ouverts et intégrer la transformation digitale. Mais pourquoi ? 

La raison principale est assez simple : c’est que le monde a évolué. – Yvan Michel, coach, formateur et consultant en transformation digitale

2020, l’année des changements

Dans les années à venir, les avancées digitales s’annoncent importantes autant en termes de réseaux, avec l’avènement de la 5G, que de cloud computing, réalité virtuelle et intelligence artificielle. Ces progrès introduisent de nouveaux usages mais également de nouvelles attentes concernant l’«instantanéité de la communication et du partage de l’information, et la facilité d’accès à l’information», explique Yvan Michel. Ces nouvelles pratiques influencent forcément les entreprises. Aujourd’hui plus qu’hier, ces développements les mettront à l’épreuve. Ceci est vrai notamment parce que, de nos jours, le panel d’offres numériques disponibles est particulièrement étendu. Nombreuses sont les solutions qui s’ouvrent aux entreprises qui peuvent donc opter pour celles qui correspondent le plus à leurs besoins.

Afin de ne pas être dépassé sur le marché et d’améliorer ses performances, le secteur de l’industrie doit transiter vers des stratégies digitales de long terme.

Aujourd’hui la nécessité est là et je parlerais même d’urgence. Pourquoi ? Parce les concurrents et les partenaires sont en marche et une rupture avec le monde extérieur n’est pas une option. – Yvan Michel

Dans l’environnement compétitif qu’est l’industrie de nos jours, la transition digitale se présente alors désormais comme une adaptation nécessaire particulièrement désirée par les clients, qui adoptent à présent de nouveaux comportements et qui ont de nouveaux besoins. Mais Yvan Michel nous dit également que «d’autres inducteurs viennent renforcer cette nécessité de transformation digitale avec, par exemple, la génération Z qu’il faut séduire et ensuite fidéliser afin de bénéficier de ses atouts en matière de pratiques digitales». Pour ne pas disparaître et avoir du succès, il faut donc se digitaliser : voici l’enjeu majeur des entreprises aujourd’hui. 2020 est une année pivot, l’année du changement nécessaire et de l’inévitable transformation digitale.

Un retard digital

Si le digital est omniprésent, pourquoi le pourcentage d’entreprises suisses qui se lancent dans une transition digitale ne dépasse pas le 45 pour cent? Une réponse possible à cette question concerne le manque de connaissances des stratégies à adopter pour transiter vers le digital. Nombreuses sont les entreprises qui ne savent pas comment se lancer dans un tel projet de transformation digitale. Ce problème n’est en pas un pour les entreprises spécialisées en conseil et marketing digital. Ces dernières peuvent aider les entreprises à bien prendre le virage du numérique. Deuxièmement, ce retard digital pourrait être compris en considérant l’importance des efforts nécessaires à une transition de ce genre.

Mais que veut dire se digitaliser pour une entreprise? 

Tout premièrement, devenir digitale signifie, pour une entreprise, être au pas avec les progrès actuels et donc se moderniser. Cette transition concerne bien évidemment les réseaux sociaux et la manière dont les entreprises peuvent les utiliser. Cependant, elle va bien au-delà de l’ouverture d’un compte Instagram ou LinkedIn et du partage d’informations intéressantes pour les clients. Alors qu’une digitalisation vise une amélioration de la performance par la transformation d’un objet ou d’un outil en code informatique, opter pour une transformation digitale veut dire révolutionner son entreprise à la base. La transformation digitale concerne les hommes, leurs pratiques et donc les entreprises dans leur fonctionnement d’ensemble.

Une stratégie de transformation digitale?

Qu’il s’agisse de l’expérience client, du management ou de la production, pour être totalement réussie, la transition digitale doit être globale. Deux sont les sujets principaux qui sont compris dans une stratégie de transformation digitale. Tout premièrement il est question de l’optimisation des processus métier. Autrement dit, il faut utiliser l’informatique, l’intelligence artificielle, la robotisation pour travailler plus, plus rapidement et avec moins d’efforts. Deuxièmement, se transformer digitalement signifie innover. L’entreprise doit pouvoir se demander: Que puis-je faire de nouveau? Quels sont mes besoins? Que puis-je transformer en termes de nouveaux services et produits? Il lui faut se repositionner du point de vue de l’innovation et de la stratégie à choisir.

Il ne s’agit donc pas d’une simple re-modernisation mais d’une reconstruction radicale qui nécessite un accompagnement de la part de prestataires du marketing digital et une collaboration entre tous les acteurs de l’entreprise.

Texte Andrea Tarantini 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT