Carrière Éducation et Formation Famille Lifestyle

Vie privée et professionnelle, comment les concilier?

02.08.2019
par SMA

Dans le contexte social et professionnel d’aujourd’hui, la conciliation entre vie privée et professionnelle peut ressembler à un véritable casse-tête. Surtout lorsque l’on est une femme et que les impératifs familiaux et professionnels sont plus complexes que pour les hommes.

De nos jours, il s’avère difficile de trouver les bonnes solutions pour concilier sa vie privée et professionnelle. Déjà, le contexte professionnel et social dans lequel nous évoluons – marqué par un développement massif des services et dispositifs digitaux – contribue continuellement à amincir et estomper la frontière entre vie privée et professionnelle. Nous sommes toujours connectés à nos smartphones, tablettes et ordinateurs portables. Il devient donc fréquent de répondre à ses emails et de terminer des dossiers en soirée, durant les weekends ou les vacances.

Cette donne digitale – marquée par une hyper connectivité et disponibilité – concerne bien entendu autant la gente féminine que masculine. En revanche, les femmes sont encore confrontées à des obstacles sociaux et professionnels qui ne concernent pas les hommes. Même en 2019, alors que les débats sur l’égalité des genres continuent à prôner des solutions parfois simples et logiques, mais qui peinent pourtant à être adoptées par les acteurs économiques et les autorités politiques.

Il suffit de se pencher sur la question pour voir rapidement émerger un nombre encore trop important d’inégalités. Lorsque l’on veut concilier efficacement vie privée et professionnelle, celles-ci constituent des obstacles difficiles à surmonter pour les femmes. Malgré l’ouverture d’esprit grandissante au sein de notre société, le changement des mentalités demeure lent. Être une femme moderne aujourd’hui peut ainsi paraître une mission impossible. Il faudrait faire des sacrifices et concrétiser la carrière de ses rêves tout en faisant de même sur le plan familial.

L’épanouissement professionnel des hommes

La problématique semble similaire pour la gente masculine. Néanmoins, il faut noter que notre système économique et social favorise toujours l’épanouissement professionnel des hommes. A commencer par les salaires, où des inégalités aussi injustes qu’infondées demeurent, et cela à postes et compétences égaux. Vient ensuite la question des congés maternité. Ils sont souvent perçus comme incompatibles avec la prise d’un poste à haute responsabilité par les dirigeants d’entreprises. Pourtant, ils ne s’avèrent pas plus problématiques que les modèles modernes tels que le travail à distance par exemple.

En même temps, où en est-on avec le congé paternité?

Pourquoi les entreprises et les employeurs tardent à favoriser une approche plus égalitaire qui permettrait aux hommes d’épauler leur épouse ou compagne plus facilement? Ceci permettrait à ces dernières de conserver leur place dans la compétition économique à forces égales. Et les hommes s’avèrent bien entendu nombreux à vouloir s’impliquer plus activement au sein du noyau familial.

Quelles solutions?

Dans ce cadre, il s’agit tout de même de conserver un état d’esprit positif. Les exemples encourageants se multiplient et la donne est en train de changer. Dans un premier temps, on remarque que les acteurs économiques ne font pas indifférents face aux bonnes idées. Le tout en évoluant dans un contexte marqué par la transparence, notamment sur les conditions de travail offertes par les entreprises. Dans ce sens, il s’agit donc aussi de tenter de sélectionner les employeurs avancés sur ces questions d’égalité des genres.

Ensuite, il faut pouvoir compter sur une solide base familiale, ou de couple, pour pouvoir mener à bien ses projets. Très souvent, le soutien de son/sa conjoint(e) et son implication dans les tâches du quotidien doivent constituer des acquis de base.

Autre démarche à favoriser et adopter: savoir se déconnecter. Il est utile de rappeler, surtout dans le contexte digital et professionnel actuel, qu’il n’est pas nécessaire ni légal d’ailleurs de multiplier ses heures de travail en dehors ou au-delà de son pourcentage contractuel. Inutile donc de continuer à lire et répondre à tous ses emails professionnels entre deux activités familiales ou à table, alors que l’on profite d’un des seuls moments de la journée en compagnie des siens.

Enfin, la plupart des femmes entrepreneuses ou qui parviennent à concilier habilement vie professionnelle et privée ou familiale doivent être capables de croire en elles et de ne pas renoncer à leurs ambitions par peur de ne pas se fondre dans le moule social entretenu par les mentalités encore trop fermées aux changements. Dans cette optique, il faut revendiquer fièrement ses ambitions, avoir confiance en soi et savoir trier les opinions pour ne pas tenir compte des avis incohérents ou réducteurs.

A vous de jouer!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT