Carrière Économie Éducation et Formation Formation continue Industrie

La formation continue et la marque employeur

09.03.2019
par SMA

La marque employeur résulte d’une stratégie qui cible les salariés d’une entreprise et les candidats potentiels au recrutement. Elle regroupe tous les éléments d’image de marque et de communication destinés à valoriser l’appartenance à l’entreprise aux yeux de ces deux catégories. Ceci, dans un but de fidélisation et d’attraction des talents. 

Par ses cibles spécifiques, la marque employeur se distingue de la marque entreprise. Les stratégies de communication de cette dernière s’adressent en effet à un public beaucoup plus large: les clients et les prospects.

Mais quels sont ces éléments de la marque employeur? Le premier est le sens donné tant à la raison d’être de l’entreprise qu’au poste tenu par l’employé lui-même. Le storytelling du marketing autour des valeurs sociétales, de la responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise est aujourd’hui déterminant.

Le second est l’équité. Non seulement l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes, l’égalité de chances des diversités, mais aussi l’objectivité et la justesse, pour ne pas dire la justice, dans la gestion de carrières.

Le troisième est le soin apporté aux employés. Richard Branson, le fondateur de Virgin, n’a-t-il pas dit: «Apprenez à vous occuper de vos employés, le reste suivra. Si vous prenez soin de vos employés, ils prendront soin de vos clients»…. et ils seront surtout vos meilleurs ambassadeurs!

Par soin apporté aux employés, on pense à la rémunération, au cadre et à l’ambiance de travail. Mais on oublie souvent l’essentiel: le développement continu de leurs compétences.

Le storytelling du marketing autour des valeurs sociétales, de la responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise est aujourd’hui déterminant.

Dans un bassin d’emploi comme le nôtre, où la durée moyenne d’un CDI a été divisée par 3 entre 2005 et 2018 (passant en dessous de 5 ans), la question de l’étape d’après devient stratégique au moment de choisir un employeur. Les plans de carrière sont devenus des chimères et l’emploi à vie qu’un vague souvenir. L’unique question qui anime le candidat à l’emploi est désormais: «si je choisis tel employeur, est-ce que je vaudrai plus sur le marché de l’emploi lorsque je le quitterai?».

Mais, à cette question, ni le niveau de rémunération ni la qualité des prestations de la caisse de pension ou du club de sports de l’entreprise ne permettent de répondre par l’affirmative. Seules les compétences développées et l’expertise acquise renforceront l’employabilité du collaborateur et donc par ricochet la marque employeur de l’entreprise.

Seules les compétences développées et l’expertise acquise renforceront l’employabilité du collaborateur et donc par ricochet la marque employeur de l’entreprise.

Cette dernière n’a dès lors plus que deux options. Décider de ne rien faire et parier sur le fait que ses employés ne communiqueront pas trop leur frustration. Ou les former en permanence, leur permettre de développer de nouvelles compétences et faire de cette stratégie de développement continu un véritable axe de communication et un élément d’attractivité.

Branson l’a bien compris. Il y a 20 ans déjà, il affirmait: «formez toujours vos employés au point de leur permettre de pouvoir vous quitter…mais traitez les aussi suffisamment bien pour qu’ils n’en aient pas l’envie».

Texte: Frédéric Kohler, Institut Supérieur de Formation Bancaire 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT