Développement durable Économie Éditoriaux Industrie Innovation

Avenir durable: une ère nouvelle de l’innovation

12.06.2019
par Thomas Pfefferlé

Au 20e siècle, d’innombrables inventions ont changé radicalement la vie de l’homme. La voiture et l’avion ont permis une mobilité régionale, nationale et intercontinentale inconnue jusque-là. Les systèmes de réfrigération ont rendu possibles la conservation et le transport des denrées alimentaires. Grâce aux télécommunications modernes on a soudain été joignable partout. Nos ressources semblaient infinies.

Aujourd’hui, la société a de plus en plus conscience de la fragilité de la vie sur terre. La réduction de la biodiversité et les effets sensibles du changement climatique nous montrent les limites. Devons-nous remettre en question, voire renoncer à notre qualité de vie? Pour la recherche et l’économie, la réponse est claire: non, nous ne le devons pas. Il faut par contre qu’advienne une ère nouvelle de l’innovation. Toujours plus, toujours plus vite et toujours plus haut – cet état d’esprit n’est plus viable à long terme. Nous devons faire en sorte de bénéficier d’une bonne qualité de vie avec une consommation de ressources et un impact environnemental nettement moindres.

Il y a pourtant une bonne nouvelle. Ces dernières années, les entreprises ont proposé beaucoup de solutions et produits innovants qui ont contribué à une croissance dynamique. Des technologies permettant une activité économique plus durable ont été développées, mises sur le marché et ont trouvé de larges applications. Aujourd’hui, les cellules solaires sont par exemple compétitives, faciles à installer; elles permettent une autarcie maximale et une alimentation électrique décentralisée. Avec les véhicules électriques modernes qui ne produisent pas d’émissions, on peut répondre aux  exigences de mobilité les plus élevées possibles.

Nous devons faire en sorte de bénéficier d’une bonne qualité de vie avec une consommation de ressources et un impact environnemental nettement moindres.

Pour faire face aux défis du changement climatique, il existe un écosystème de solutions. Grâce à la transformation numérique, de nombreux process se gèrent maintenant avec une efficacité renforcée et à un moindre coût. Dans une publication récente, swisscleantech montre comment, avec des technologies actuellement disponibles, la voie est ouverte vers un avenir respectueux du climat et comment les objectifs de l’Accord de Paris peuvent être atteints. swisscleantech est convaincue que les entreprises profiteront de ces transformations et réorganisations indispensables, grâce à l’innovation, grâce à la capacité de créer des modèles économiques rentables pour ces nouvelles technologies.

Qu’est-ce qui nous empêche d’agir ainsi rapidement?

Les fabricants et les consommateurs ne sont pas encore tout à fait prêts à investir dans des produits et services durables parce qu’ils ne se rendent pas compte de toutes les possibilités et opportunités. En termes d’infrastructures, c’est évident. La mobilité durable signifie l’association intelligente de transports publics, de véhicules de location et de deux-roues. Ces chaînes de mobilité permettent d’atteindre une destination rapidement, à moindre coût, sans avoir son propre véhicule. Plus d’investissement à l’achat, de changement de pneus, d’entretien – comme c’est pratique!

L’avenir durable n’est pas acquis

L’avenir durable ne surviendra pas tout seul. Il faut mettre en place les bonnes conditions-cadre pour parvenir à ce changement, swisscleantech en est convaincue. Le comportement non-durable, qui porte en fin de compte préjudice à d’autres, est trop souvent l’option la plus avantageuse. Il incombe à l’Etat de corriger ces distorsions. L’occasion se présentera à nouveau à l’automne lorsque la loi sur le CO2 sera une nouvelle fois discutée au parlement. Une révision adaptée de la loi est nécessaire, une stratégie climatique innovante et clairvoyante aidera en effet l’économie suisse à devenir une économie durable. Toute hésitation conduira au contraire à moyen et long terme à des surcoûts significatifs.

Les dix prochaines années montreront si nous sommes capables de maîtriser les enjeux du changement climatique. Les innovations dans le secteur de l’énergie, l’industrie et le bâtiment seront essentielles. De même, l’utilisation de nouvelles technologies adaptées, la création de bonnes conditions-cadre et l’organisation d’une société moderne et progressive seront des éléments déterminants.

Texte Carsten Bopp, Président de swisscleantech

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLE PRÉCÉDENT
ARTICLE SUIVANT